Conservation : éducation environnementale, WCS sensibilise les élèves de Kinshasa

Plus de 90 écoliers de Kinshasa ont été sensibilisés sur l’importance de la biodiversité et les menaces qui pèsent sur celle-ci. L’activité a été organisée par Wildlife Conservation Society (WCS), le samedi 09 mars au parc animalier Kadima, dans la communie de Maluku à Kinshasa, en marge de la journée mondiale de la faune sauvage célébrée le 03 mars de chaque année.

Dans le souci d’inculquer les notions de conservation et stimuler l’intellect des écoliers à la préservation de la biodiversité, WCS s’est engagé à travailler avec les écoles à travers le pays.

« Ici , on voulait à cette occasion inviter les écoliers présents, et ceux d’autres écoles, à faire la promotion de clubs pour l’environnement au sein des écoles, afin que ce clubs soient un lieu où les ambassadeurs de l’environnement vont se réunir chaque fois pour promouvoir les activités en faveur de ce dernier », a déclaré le professeur Jean Paul Kibambe, coordonnateur du Système d’ Information Géographique (GIS) à WCS.

A en croire cet expert, cette activité renforce l’engagement de son organisation WCS qui accorde une importance particulière à l’éducation environnementale. « Nous sommes conscients que c’est dès le plus jeune âge qu’il faut acquérir le bon réflexe, pour être un bon éco citoyen », a-t-il renchéri.

Cette visite a été un moment inéluctable pour les élèves de neuf écoles venus spécialement du centre-ville de Kinshasa, d’entrer en contact avec la mère nature. Un jeu concours organisé sur des thématiques diversifiées ayant trait à la conservation a été permis aux élèves de partager leurs connaissances sur l’importance de la conservation. A l’issue de cette épreuve, le Lycée Movenda l’a emporté, avec une réflexion sur le braconnage de l’éléphant.

Lire aussi  Climat : Le GIEC tire de toutes ses forces la sonnette d’alarme

« Je suis vraiment heureuse pour l’organisation. Je ne m’y attendai pas. Ce concours a été pour nous un moment d’apprentissage afin de connaître c’est quoi, la nature, comment la préserver, quel est l’importance des animaux dans notre société », a indiqué Luwunu Matendele, élève de la 5ème biologie chimie au lycée Movenda, et lauréate de ce concours.
Chaque groupe a à la fin de son exposé, formulé des recommandations pertinentes à l’endroit de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN). « Leurs recommandations sont allés de pair avec les nôtres au niveau de l’ICCN. Ces élèves ont tellement fouillé et nous ont aussi appris d’autres leçons que nous devons mettre en pratique », a déclaré la directrice de l’éco développement à l’ICCN, Symphorose Lusamba.

WCS a à cette occasion dévoilé aux écoliers sa volonté de recevoir des propositions concrètes sur la mise en place des clubs environnementaux. Les portes de cette organisation seront ouvertes à partir du 01 mai 2019, pour recevoir toutes les propositions allant dans le sens de l’atteinte de cet objectif.

Fanny Menga

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *