Forêt : Près de 29.815 ha des forêts sécurisées à travers un arrêté provincial en Equateur

L’ONGD Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et son Environnement en collaboration avec e ministère provincial de l’environnement, a procédé à la remise officielle d’un arrêté provincial portant l’octroi perpétuel d’une concession forestière des communautés locales de la communauté Ngele Bobangi dans le village Irebu, territoire de Lukolela, secteur de Lusankania dans la province de l’Equateur.

Cette cérémonie officielle faite en présence de l’administration forestière tant locale, provinciale et nationale a permis aux différentes parties prenantes de cerner l’importance de ce document (arrêté) pour les communautés dépendantes de leurs forêts.

« Nous remercions GASHE et tous ses partenaires pour cette initiative d’aider les communautés à sécuriser leurs espaces. Le gouvernement provincial invite les parties prenantes dans ce projet à accompagner les communautés dans la deuxième phase de gestion et exploitation conformément à l’arrêté ministériel 025. Avec les objectifs que vise le projet et l’implication des communautés le gouvernement provincial s’engage au bon fonctionnement des activités qui suivront » a dit Roger BAMPELE BIFONGO, ministre provinciale de l’environnement.

Faisant partie des 6 premières communautés accompagnées depuis près de deux ans dans le territoire de Lukolela, cet arrêté représente pour la communauté d’Irebu une garantie vitale dans la gestion de leurs ressources.

« Je suis très content aujourd’hui par ce que nous avons reçu notre arrêté. Les autres sites pilotes avec qui nous avons commencé le processus l’avait déjà reçu mais on n’avait pas perdu espoir malgré que la décision a pris du temps. Nous pensons qu’après avoir reçu le document nous avons l’obligation de bien exploiter et bien gérer. Les mauvaises pratiques doivent être banni » a fait savoir le chef de groupement Robert KAMBA.

Lire aussi  Forêt : Amy Ambatobe fait une mauvaise lecture du code forestier, conséquence, mauvaise application

A en croire le chef de projet, Thoms KATEMBO, les résultats atteint à ce jour démontre non seulement l’engagement des acteurs dans ce processus mais aussi l’appropriation du projet par les communautés.

« Une communauté de plus vient d’avoir son arrêté de la CFCL pour une gestion durable et la sécurisation de l’espace, pour nous GASHE comme accompagnateur c’est une satisfaction énorme. Nous pensons que la phase qui reste c’est la sensibilisation de cette communauté à la gestion durable et l’exploitation rationnelle des ressources de leurs concession » a-t-il souligné.

Dans cette même vision, l’ONGD GASHE accompagne deux autres communautés dans le territoire d’Ingende, secteur de Duali dans le processus de foresterie communautaire en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations. Cette concession forestière des communautés locales octroyée est dénommée Ekanda-Kamba. Elle s’étend sur un espace de plus ou moins 29.815 ha.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *