Economie verte : 25 projets innovateurs présentés au public à Kinshasa

25 projets innovateurs axés essentiellement sur l’économie verte ont été présentés au public par l’Asbl Je Change, lors d’une mini exposition organisé au Centre Wallonie Bruxelles, à Kinshasa. Ces projet portés par des femmes entrepreneures ont été sélectionnées il y’a plusieurs mois à l’issue d’un concours.

« Nous avons commencé par une formation de 100 femmes entrepreneures. Ces femmes ont été sensibilisées sur les thématiques de changements climatiques, la manière de réduire les émissions des gaz à effet de serre et la manière de s’adapter aux changements climatiques.  A l’issue de cette première sensibilisation, 50 d’entre elles avaient été qualifiées pour la poursuite de la formation. Au final, seulement 25 ont été qualifiées pour cette expo », a renseigné Tosi Mpanu Mpanu, secrétaire général de cette association.  

Parmi les 25 projets présentés, il y’a le projet charbon vert qui consiste à transformer les déchets biodégradable en combustible. « Je collecte les déchets biodégradables et non biodégradable. Je trie les  biodégradables pour en transformer en charbon et non biodégradable subissent une transformation par des procédés qui les carbonise jusqu’à 500 degré pour éliminer tout ce qui est matière chimique etc., jusqu’à avoir la carbonisation pure », a indiqué Rosalie Buma, présidente de la Fédération des Paysans Producteur Agricole de Kinshasa. « Le projet Charbon vert  m’a sorti de l’informel. Ce cadre a permis que je sorte de l’ombre et que tout le monde sache qu’il y’a des femmes aptes et dynamiques dans ce secteur».

Davina BEYA  quant à elle, pense aider dans un premier temps, les familles  congolaises à consommer des produits naturels de sa marque de fabrique. « Je transforme les déchets organique en composte et le non biodégradable en pot pour conserver mes  jeunes plantes des légumes que je cultive dans mon jardin. Comme vous pouvez le constater, mes légumes ont bonne mine, ils n’ont jamais été en contact avec les engrais chimiques.  En dehors de ces activités citées ci-dessus, je me suis aussi lancé à la fabrication des  calebasses-thermos, un thermos naturel pour la conservation du  fufu », a-t-elle poursuivi.

Lire aussi  Energie : sensibilisation des journalistes sur l’utilisation des énergies renouvelables en RDC

Ces projets exposés dans le cadre de la clôture du mois de la femme, bénéficieront d’un financement de certains bailleurs de fonds à hauteur de 250 mille dollars américains, en vue de les accompagner dans la formalisation et développement de leurs activités, renseignent les organisateurs.

Grâce à son projet PEC (Promotion de l’Entreprenariat Climat), l’Asbl Je Change pour le Climat compte lancer dans les prochains jours, une téléréalité à travers laquelle elle mettra en exergue le combat mené par toutes les femmes qui militent pour la préservation de l’environnement.

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Economie verte : 25 projets innovateurs présentés au public à Kinshasa »

  1. Comment nous pouvons nous intégrer dans ces genres de projets afin d’être des humanitaires dans nos milieux extrêmement pollués ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *