Afrique du Sud : un braconnier tué par un éléphant, mangé par les lions

Seuls un crâne et un pantalon sont restés après qu’un braconnier présumé de rhinocéros ait été tué par un éléphant puis mangé par des lions dans le parc national Kruger, a annoncé South National Park. L’incident s’est produit après que l’homme eut pénétré dans le parc lundi avec quatre autres personnes pour cibler les rhinocéros, selon un communiqué du service des parcs.

« Un éléphant a soudainement attaqué le braconnier présumé, le tuant, et ses complices ont affirmé avoir porté son corps sur la route afin que les passants puissent le retrouver le lendemain matin. Ils ont ensuite disparu du parc », a annoncé la police.

Sa famille a été informée de sa mort mardi soir par ses compagnons braconniers, et une équipe de recherche s’est mise en route pour récupérer le corps. Les gardes forestiers ont fouillé à pied et la police a survolé la zone, mais le corps sans vie de ce braconnier n’a été retrouvé faute de lumière.

Les recherches ont repris jeudi matin et, avec l’aide de rangers supplémentaires, la police a découvert ce qui restait de son corps.

« Les indices retrouvés sur les lieux suggèrent qu’une fierté de lions avait dévoré les restes humains, ne laissant qu’un crâne humain et un pantalon », indique le communiqué.

Glenn Phillips, directeur du parc national Kruger, a présenté ses condoléances à la famille Mans. « Entrer dans le parc national Kruger illégalement et à pied n’est pas sage, cela comporte de nombreux dangers et cet incident en est la preuve », a-t-il averti. « Il est très triste de voir les filles du défunt pleurer la perte de leur père et, pire encore, ne pouvoir récupérer que très peu de ses restes ».

Lire aussi  USA : un climatosceptique nommé à la tête de l’Agence de l’environnement

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *