Énergie : L’INPP lance la campagne de valorisation des métiers verts en RDC

L’Institution National de Préparation Professionnelle (INPP), a annoncé le début de la campagne de valorisation des métiers verts en République démocratique du Congo. L’annonce a été faite ce lundi 15 avril à Kinshasa, par le chef de service Énergie renouvelable de cette institution, Idris Mufuka Kudiye.

Pour ce responsable de l’INPP, cette campagne qui s’étale sur trois mois, soit d’avril au juillet 2019, vise à identifier tous acteurs évoluant dans le domaine des énergies renouvelables, notamment ceux évoluant dans l’hydro électricité, l’éolienne, l’énergie solaire, le biogaz, et la liste n’est pas exhaustive. L’objectif est de leur doter des connaissances complémentaires, et ensuite certifier ces connaissances par des documents reconnus internationalement.

« Nous avons lancé cette campagne parce que nous nous sommes rendu compte qu’à travers notre pays il y’a beaucoup de personnes qui travaillent dans le secteur des énergies renouvelables mais qui n’ont pas de certification et pourtant, le marché d’emploi aujourd’hui exige un document. L’INPP entant qu’organe technique du gouvernement congolais en matière de formation professionnelle veut donner plus de considération à ces personnes travaillant dans ce secteur », a-t-il précisé.

Les candidats concernés par cette campagne sont priés de se présenter au SENER (Service Énergie Renouvelable) de l’INPP, situé à la onzième rue Limete, pour des formalités d’usage. « Au-delà de la certification qui est une sanction, nous allons échanger avec les candidats pour qu’ils nous disent quel type de difficultés et contraintes ils ont dans l’exercice de leurs métiers. Nous allons mettre à leur disposition un programme de renforcement des capacités pour faire en sorte qu’ils aient des compétences complètes afin de mieux servir notre nation », a renchéri Monsieur Mufuka.

Lire aussi  Nairobie : La restauration des terres dégradées met en lumière les opportunités de développement durable en Afrique

Outre ce programme de mise à niveau, les récipiendaires devront également bénéficier de l’accompagnement de l’INPP. « L’INPP fait à chaque fois de suivi post-formation qui consiste à suivre les participants après leur formation pour veiller sur leur évolution dans les entreprises où ils sont embauchés », a-t-il indiqué. « Ce programme vient appuyer la vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi qui milite pour l’augmentation du taux de desserte en énergie électrique du pays, mais surtout la création d’emplois ».

Notons par ailleurs que cette campagne a été lancée à Kinshasa, elle s’étendra sur l’ensemble du pays dans les prochains jours, à travers les antennes de l’INPP disséminées sur le territoire national .

DIANGIKULUA Mélodie (Stagiaire)

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *