Environnement : 12 journalistes formés par le CIFOR sur les questions environnementales

C’est le samedi 04 mai que s’est  clôturée à Kisangani, la formation des journalistes environnementaux de la RDC.  Cette clôture marque ainsi le début de la première édition du concours forêts pour le journalisme environnemental. Initiée par le projet FORETS (Formation, Recherche et Environnement dans la Tshopo), cette activité qui a réunis 12 journalistes venus de quelques provinces de la République démocratique du Congo, s’inscrit dans le cadre de la semaine de la science organisée par l’Université de Kisangani en partenariat avec le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR).

« J’étais impressionnée par la motivation de tous les participants, ce qui constitue la vraie  base pour faire le journalisme. Et, ce que j’attends d’eux, c’est qu’ils mettent en pratique les matières apprises afin d’améliorer leurs techniques journalistiques et rendre des reportages vraiment superbes. J’ai beaucoup d’espoir que nous aurons des reportages de très haute qualité », s’est félicitée Gloria Pallares, formatrice.

Pendant 4 jours, formateurs et apprenants ont ensemble passé en  revue toutes les étapes qui président à la réalisation d’un bon reportage. Ceci de la conception de l’idée du reportage jusqu’à la publication de celui-ci.

Les échanges avec des  experts, des personnes impliquées dans les filières du bois-énergies, bois d’œuvre et gestion durable de forêts, des exercices et des descentes sur terrain, telles ont été les approches qui ont caractérisées cette formation qui s’était fixée pour objectif, le renforcement des capacités des chevaliers de la plume spécialisés dans les thématiques environnementales.

« Durant ces trois jours de formation j’ai désormais  appris comment ajouter un aspect scientifique  à toutes mes publications. La meilleure façon de mettre en pratique toutes les connaissances que j’ai engrangées ici est d’intégrer toujours dans mes articles l’aspect scientifique en recourant aux citations des experts, des rapports scientifiques et à d’autres données de terrain. Ceci doit devenir  un réflexe pour toutes mes publications », a confié Concilie Kalombo, journaliste à l’Agence congolaise de presse, Antenne du grand Katanga.

Lire aussi  Forêt : Le CIFOR scelle un nouveau partenariat  technique avec l’Initiative AFR100

Couronnée par une cérémonie de remise de certificat aux participants, cette formation bouclera sa boucle par un concours à l’issue duquel trois meilleurs reportages seront primés. Les participants ont donc 3 semaines pour rédiger et publier leurs reportages qui seront soumis un jury.

Malgré la course pour la victoire, ces professionnels de média se disent tout de même satisfaits d’être sélectionnés  pour participer à cette formation, car être à Kisangani  leur a permis d’enrichir leurs  carnets d’adresse d’autant plus qu’ils sont désormais en contact avec leurs confrères des différentes provinces.

Les compétiteurs  devront au travers de leurs reportages présenter les défis environnementaux auxquels est confronté la RDC, et proposer des solutions auxdits défis.

Signalons que  c’est le 21 juin prochain que seront connus les lauréats de cette première édition du concours forets pour le journalisme environnemental.

Thierry-Paul KALONJI

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Environnement : 12 journalistes formés par le CIFOR sur les questions environnementales »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *