Catastrophe naturelle : Genève abritera la conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophes

La Plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophes (UNDRR), annonce la tenue à Genève (Suisse), de sa conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophes naturelles. Du 13 au 17 mai, la capitale suisse accueillera plus de 5 000 participants, venant des États membres des Nations Unies, y compris les pays ayant récemment connu des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que le Mozambique, le Zimbabwe, le Malawi et l’Inde.

Photo prise le 18 mars 2019 par la Mission Aviation Fellowship montrant des personnes sur un toit dans une zone touchée par le cyclone Idai à Beira.
© AFP PHOTO/MISSION AVIATION FELLOWSHIP

La quatrième Conférence mondiale sur la reconstruction, qui se réunira les 13 et 14 mai, sera axée sur l’inclusion et le relèvement. L’un des principaux orateurs principaux serait le président de l’autorité de reconstruction du Népal, qui évoquerait les progrès réalisés au cours des quatre dernières années dans la reconstruction du Népal, à la suite du séisme d’avril 2015, qui était probablement le plus important projet de relance après le tremblement de terre du mois précédent. Plus de 600 000 Népalais ont été intégrés au système bancaire pour la première fois afin de pouvoir bénéficier d’une aide pour la reconstruction de leur maison.

« Une autre partie de la plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe sera la deuxième conférence sur l’alerte précoce comportant plusieurs risques, les 13 et 14 mai. Le cadre de Sendai a reconnu que les systèmes d’alerte précoce étaient essentiels pour sauver des vies et limiter les dégâts. Les récents événements survenus au Malawi, au Zimbabwe et au Mozambique ont montré qu’il restait encore de nombreuses pertes en vies humaines dues à des phénomènes météorologiques extrêmes, même avec une alerte avancée », a déclaré Denis McClean, du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe.

Sur la question de la préparation aux catastrophes, Mme Clare Nullis, de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a déclaré que la question serait certainement couverte. « L’infrastructure était en effet très importante. Par exemple, beaucoup d’efforts et d’argent ont été investis pour améliorer la résilience des infrastructures au Mozambique, mais cela n’a toujours pas été suffisant. Il restait encore beaucoup à apprendre sur la manière de rendre les infrastructures des zones côtières plus résilientes, en particulier à l’ère du changement climatique », a-t-elle précisé..

Lire aussi  RDC - Congo Brazza : validation de la formulation RAMSAR et de la stratégie de gestion du paysage transfrontalier Lac Telé – Lac Tumba

Cette édition prévoit plusieurs tables rondes ministérielles de haut niveau et la remise des prix Sasakawa pour célébrer l’excellence, les réalisations et réduire les risques de catastrophe. La plate-forme mondiale elle-même débuterait le 15 mai par une conférence de presse au CICG à 13h30 avec Mami Mizutori, Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe, accompagnée d’autres orateurs, qui restaient à confirmer.

Le Rapport mondial d’évaluation sur la réduction des risques de catastrophe sera également lancé. « Ce que nous avons appris du changement climatique, c’est que le risque de catastrophe était maintenant systémique. La survie même de l’homme sur la planète est en jeu », indique ce rapport.

Notons par ailleurs que la Conférence d’alerte précoce sur les dangers multiples, co-organisée par l’OMM et l’UNDRR, se déroulera au siège de l’OMM, tandis que le reste aura lieu à la CICG. La Conférence d’alerte rapide sera ouverte par le Secrétaire général de l’OMM et le Représentant spécial du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe. Ce sera en streaming. L’accent sera mis sur le fait que lorsque les aléas se produisaient, ils ne l’étaient pas de manière isolée; une approche coordonnée et à risques multiples était nécessaire pour y faire face.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *