Economie verte : Clôture de l’Assemblée générale sur la révision des textes organiques de l’ACFCA

C’est ce mercredi 08 mai, que s’est clôturée à Kinshasa, les travaux de l’Assemblée générale extraordinaire d’ACFCA (Alliance congolaise pour les foyers et combustibles améliorés) sur la révision des textes organiques.

Ces travaux de deux jours organisés avec l’appui du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF) avaient pour objectif de redynamiser l’ACFCA, en vue de lui apporter un nouveau souffle et un nouvel horizon. « Nous sommes satisfaits du résultat parce que les objectifs ont été atteints. Ici  le plus grand travail était la révision du statut et du  règlement d’ordre  intérieur, et la proposition  d’un manuel de procédures administratives, financières et comptables et cela  a été atteint au moins à 90%. », a déclaré Gustave Matayabo, président du Conseil d’Administration de l’ACFCA.

Notons que  les difficultés d’ordre légal, juridique et matériel étaient relevées et ont toutes été traitées avec rigueur intellectuelle et professionnalisme. A titre illustratif, il s’agissait de la disparité des membres, de l’imprécision dans la définition de la mission, de la mauvaise définition des responsabilités des organes ainsi que des ressources, du défaut d’actualisation du siège social dans les statuts, et de l’absence des réunions du Conseil d’Administration.

Pour le représentant du Secrétaire général à l’Environnement, Richard Kalonji, les résultats des travaux de la commission ont renforcé sa conviction selon laquelle, tous les membres de l’ACFCA ont les mêmes  préoccupations, celles de renforcer les capacités institutionnelles de cette institution  par l’amélioration de son fonctionnement et l’opérationnalité de ses organes.

«Le Ministère de l’Environnement et Développement durable est très satisfait d’avoir appuyé l’Alliance dans cette action visant à améliorer son fonctionnement et l’opérationnalité de ses organes. Cette action est inscrite dans la mise en œuvre d’une des composantes du projet de gestion améliorée des paysages forestiers(PGAPF), appuyé par la Banque mondiale. C’est l’occasion pour moi de vous donner l’assurance que le MEDD ne ménagera aucun effort pour atteindre les objectifs  du PGAPF, notamment le renforcement des capacités de l’ACFCA »  a-t –il dit. « Il vous appartient donc de  vous approprié cette œuvre pour être éligible à l’appui du PGAPF, notamment l’équipement informatique et l’acquisition des mobiliers de bureau ainsi que l’appui au fonctionnement, dans les mêmes conditions que vous aviez bénéficié de la formation sur la propriété intellectuelle avec le Ministère de l’Energie ».

Lire aussi  Enérgie : Cinq pays africains rejoignent l'Alliance solaire internationale

Signalons que la mise en place des organes, les propositions qui n’ont pas été traitées les seront lors de l’Assemble des membres de l’ACFCA qui se tiendra dans les dix prochains jours.

Nelphie MIE

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *