Eaux : Une nouvelle alerte sur la pollution aux déchets du Lac Kivu

L’Asbl Barbara invite le nouveau gouvernent provincial à promulguer et la vulgariser la loi sur la gestion des déchets dans la province du Nord-Kivu, afin d’éviter la pollution croissante des eaux du lac Kivu. L’Asbl Barbara s’inquiète de la l’accentuation de la pollution des eaux du Lac Kivu causée par les déchets ménagers.

Une vue de dessus de la ville de Goma ( Nord-Kivu), Photo OVG.

« Le traitement de l’eau du Lac Kivu (source de l’eau de boisson et de protéine de la population) par la REGIDESO est pour la grande partie un traitement physico-biologique et non analytique qualitative des ions dissouts suite à la quantité importante des polluants. Ces matières sont difficilement éliminées et cela met constamment la santé de la population en danger », a déclaré, le directeur technique de Barbara asbl, Nyebone Faustin.

Par ailleurs, cette Asbl avait il y’a peu, dénoncé la pollution de l’eau du lac Kivu, en adressant au Ministre Provincial de la Santé, un plaidoyer pour une intervention urgent contre l’usage et l’impact du savon à base du mercure sur la santé et l’environnement des bénéficiaires de ces eaux.

Barbara Asbl reproche à la Regideso de faire usage du chlore sur le traitement des eaux. Selon cette organisation de la société civile, le danger est qu’au contact du chlore, l’eau tient des traces des hydrocarbures qui forment des organochlorés, substances réputées cancérigènes et des poisons retardés.

Il est vrai que la population reste exposée aux risques des maladies du fait qu’elle recourt souvent de manière directe à l’eau non traitée du Lac Kivu, peut-on lire dans cette lettre dont Environews s’est procurée une copie.

Lire aussi  RDC : la FAO présente les résultats du pré-inventaire forestier

Cette Asbl félicite tout de même, les efforts jusque-là consentis par le Ministre Provincial de la Santé. Elle attire cependant l’attention des autorités à accentuer la vigilance sur la qualité de l’eau, une composante de l’environnement, indispensable pour la survie de la population car dit-on : «  l’eau c’est la vie ».

Nelphie Mie

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *