Santé : MSF invite les acteurs nationaux et internationaux à s’investir dans la vaccination contre la rougeole en RDC

L’Ong Médecins sans frontières (MSF) a lancé un appel auprès  des acteurs nationaux et internationaux à une mobilisation massive pour la vaccinnation de plus d’enfants et soigner les patients affectés par la rougeole. Ce cri d’alarme survient à la suite de la déclaration, la veille de l’épidémie de la rougeole par le Ministre de la Santé.

« Les équipes de MSF en collaboration avec les équipes du Ministère de la Santé, mettent tout en œuvre pour couper la chaîne de transmission de la maladie en offrant une vaccination de riposte à des populations dès que des cas de rougeole sont rapportés et en soignant les patients affectés. Mais au vu de l’ampleur de l’épidémie, outre les efforts déjà menés ces derniers mois, davantage de moyens et d’acteurs sont requis  », explique Rachel Séguin, Coordinatrice Médicale de Médecins Sans Frontières en RDC.

Depuis le début de l’année, Médecins Sans Frontières combat cette épidémie avec les équipes locales du Ministère de la Santé dans dix provinces notamment Haut-Lomani, Lualaba, Tanganyika, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tshopo, Kasai, Kasai Central, Haut-Uélé et Ituri.

Les analyses de ces médecins ont indiqués que l’épidémie de rougeole qui frappe la RDC risque d’être la plus meurtrière depuis sa forte résurgence dans le pays en 2011-2012 car au cours des cinq premiers mois de cette année, plus de 87000 cas suspects de rougeole dont 1500 décès ont été répertoriés dans 83 zones de santé de 23 provinces du pays.

Cette augmentation des cas suspects de rougeole au-dessus des valeurs attendues depuis le début de l’année 2019, avec une proportion plus grande des cas confirmés par le laboratoire, nous permet d’affirmer la persistance de l’épidémie de rougeole dans le pays“, peut-on lire dans le communiqué émis par cette association.

Lire aussi  Biodiversité : une dizaine de kilogrammes d'Ivoire saisie à Kinshasa

En 2019, les équipes MSF ont vacciné 361 079 enfants et assuré la prise en charge médicale de 14 785 patients. Plusieurs mesures ont été mises en place pour mieux organiser les campagnes de vaccination de masse contre la rougeole en ciblant: les enfants de 6 à 59 mois. A cela s’est ajouté l’amélioration de la prise en charge des cas de rougeole au niveau de toutes les structures de santé du pays, le renforcement de la surveillance des cas de rougeole et l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants par la campagne de supplémentation en vitamine A.

Rappelons qu’en 2018, le pays avait notifié 65.098 cas suspects de rougeole parmi lesquels 2908 cas ont été investigués, dont 961 confirmés.

La rougeole est une maladie virale extrêmement contagieuse pour laquelle aucun traitement n’existe pas encore. Le seul moyen de lutter contre cette maladie est la vaccination. Le Ministre de la Santé invite les parents à faire vacciner leurs enfants car la vaccination est la seule intervention de santé publique qui peut mettre fin à l’épidémie de rougeole.

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *