Salubrité : 3 millions des tonnes des déchets de Kinshasa seront recyclés chaque année

3 millions des tonnes de déchets solides produits dans la ville de Kinshasa pourront être recyclés dans prochains mois.  C’est que prévoit le protocole d’accord signé à Kinshasa entre le gouvernement de la République démocratique du Congo et la firme espagnole SECAD, une filiale de Panafrican Green Energy.

« Le Chef de l’Etat tient à la propreté de la ville-Province de Kinshasa. Nous avions déjà amorcée ce travail pour rendre propre la capitale », a indiqué le ministre de l’industrie, Marcelle Ilunga Leu.

La SECAD se chargera de collecter sur l’ensemble de la ville, les déchets des hôpitaux, les déchets industriels, les détritus des pneus usagés, des sacs plastique, etc.

Selon les termes de l’accord, les déchets collectés seront transformés en énergie électrique, qui sera revendue à la SNEL (Société Nationale d’Electricité) pour alimenter les ménages kinois. Outres la construction des centrales, Il est prévu également la construction d’un centre de tri des déchets avant leur processus de transformation.

« L’objectif est que d’ici deux ans, nous ayons deux centrales construites et le système de collecte mis en place. Mille camions vont travailler sur l’ensemble de 24 communes », a indiqué Laurent Schuett, responsable de SECAD, interviewé par la radio Top Congo. « Nos installations seront non polluantes et respectueuses de l’environnement ».

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!
Lire aussi  Soudan : l'éxode rural accélère la pollution de la terre et de l'eau

Une réflexion sur « Salubrité : 3 millions des tonnes des déchets de Kinshasa seront recyclés chaque année »

  1. C’est une bonne chose pour la RDC car de nos jours, sur le plan international, rien ne se perd et tout est utile…

    Coup de chapeau au Gouvernement Congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *