Forêt : Adoption de la stratégie de lutte contre l’exploitation illégale du bois d’œuvre dans les provinces de l’Equateur et Mongala

L’OGF (Observatoire de la Gouvernance Forestière) en collaboration avec GASHE (Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et son Environnement), a organisé un atelier d’élaboration  et d’adoption de la stratégie de lutte contre l’exploitation illégale de bois d’œuvre dans les provinces de l’Equateur et Mongala et le commerce associé.  

Cette stratégie basée sur la collaboration entre parties prenantes pour une lutte efficace contre l’exploitation illégale de bois d’œuvre, implique également les communautés locales et les peuples autochtones, l’Observateur Indépendant, le secteur Privé, la justice, et les services de sécurité.

« La tenue de cet atelier de trois jours découle du constat malheureux fait par l’ONG GASHE ainsi que l’administration de l’environnement elle-même sur la violation de la loi forestière et ses mesures d’application, qui est devenue chronique dans les deux provinces suscitées au risque de mettre en péril les forêts et les communautés pauvres qui en dépendent largement et même les économies », indique le communiqué final de cet atelier.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des activités du projet CV4C, (Voix des Citoyens pour le Changement) : Observation Forestière dans le bassin du Congo, financé par l’Union Européenne.

Selon GASHE, « les opérateurs privés du secteur forestier ne respectent pas les règles d’exploitation forestière notamment les normes EFIR, le marquage de bois, le plan d’aménagement, les droits de travailleurs et ne signent pas la clause sociale du cahier des charges pour la construction des infrastructures socio-économiques de base au profit des communautés locales ».

Présent à ces assises, le Vice-gouverneur de la Province de l’Equateur, Taylor Ngazi Nkeka, a rassuré toutes les parties prenantes de la ferme détermination du gouvernement provincial de l’Equateur à s’engager dans la lutte contre l’exploitation illégale des forêts.

Lire aussi  Climat : Levé de fonds pour matérialiser le projet jardin scolaire, un milliard d’arbre d’ici 2023

A l’issue de ces travaux de Mbandaka, la stratégie commune de la lutte contre exploitation illégale de bois d’œuvre dans les deux provinces  a été adoptée moyennant quelques amendements et une commission a été mise en place pour produire la version finale, sur base des recommandations des participants.

La Rédaction

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *