Conservation : La convention entre l’ICCN et COPEVI objet d’une analyse à Goma

La récente convention signée entre l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) et la COPEVI (Coopérative des pécheurs des Virunga), sur la gestion de la pêche et des pêcheries au Lac Édouard, fait l’objet d’une analyse profonde par les différentes parties prenantes, ce lundi 08 juillet, à Goma.

La vague de contestation observée depuis la signature de cette convention n’a pas laissé indifférents les acteurs de la société civile environnementale, les responsables des pêcheries, les représentant des habitants de Vitshumbi, Nyakakoma et Kyavinyonge, les organisations des femmes qui se sont réunis pour trouver des solutions à ce problème.

Organisée par le Réseau pour la conservation et la réhabilitation des écosystèmes forestiers (CREF), cette réunion s’est inscrite dans la dynamique d’appropriation du contenu de l’accord.
En effet, après la signature de la convention, certains acteurs ont été réticents dont les membres des communautés riveraines du parc. D’après eux, l’accord ne tient pas compte de leurs intérêts.

Les communautés riveraines ont affirmé ne pas avoir été consultées par les membres de la COPEVI lors des discussions ayant abouti à la convention. Ils veulent avoir des éclaircissements sur l’appropriation des numéros de pêche par L’ICCN et la COPEVI, le contrat de sous-traitance, le paiement de redevance annuelle par les ménages des pêcheurs.

Pascal Muko, directeur de la COPEVI a au cours de cette réunion, pris le temps de décortiquer les points chauds actuellement sujet à pression et débats au sein de la population. Il a indiqué que la convention a été effective à l’issue d’une concertation avec les parties prenantes au profit des communautés. Les zones d’ombres ont fait objet des réflexions en carrefours.

Lire aussi  Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

Les acteurs ont par ailleurs proposé les actions devant amener l’appropriation de la convention et diminuer les tensions.

Avec Tuver Wundi

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *