Climat: Une réflexion sur l’appui à la mise en œuvre de la CDN de la République démocratique du Congo

Faire avancer la réalisation des engagements pris par la RDC dans le cadre de l’accord de Paris, c’est le  point d’orgue de la réflexion qui a mis au tour de la table, les institutions gouvernementales, les organismes internationaux, la société civile, et autres participants, lors de l’atelier du lancement du projet « Appui à la mise en œuvre de la contribution déterminée nationale (CDN) de la République démocratique du Congo», le vendredi dernier dans la capitale congolaise.

« La République démocratique du Congo ayant ratifié l’accord de Paris est invitée à mettre en œuvre sa Contribution déterminée à l’échelle nationale dont l’ambition est de réduire le niveau de ses émissions de références. Cet effort de réduction des émissions concernera principalement trois secteurs socio-économique majeurs, à savoir l’énergie, l’agriculture et la foresterie », a rapporté le  représentant du secrétaire  général au Ministère de l’Environnement et Développement durable, Godefroid Ndaukila.

Cet atelier était un cadre à travers lequel les parties-prenantes ont relevé des questions pertinentes sur le projet nouvellement lancé et émises des suggestions devant aider le pays à atteindre les objectifs  du développement durable.

«Il était temps  de créer une collaboration harmonieuse entre les parties-prenantes et le Ministère afin d’assortir un soutien substantiel, avant de lever  les entraves constitutionnelles et juridiques dues à la dispersion des politiques et stratégies », a indiqué Monsieur Ndaukila.

Organisée par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable, cette rencontre a bénéficié du soutien financier du programme des nations unies pour le développement (PNUD).  « Fidèle à sa vision de contribuer à la réalisation de l’agenda 2030 et des objectifs du développement durable dans le contexte de développement, le PNUD est engagé à accompagner le gouvernement de la RDC dans ce grand effort de lutte contre le changement climatique. Cet effort qui sera sans nul doute salutaire pour l’humanité», a évoqué le représentant du directeur pays du PNUD, Stéphane Amari.

Lire aussi  Conservation : WWF célèbre la 12ème édition d’Earth Hour avec les scouts de la RDC

Signalons que le secrétariat général de la CNUCC (Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques ) organisera un sommet mondial sur l’action  pour le climat le 23 septembre 2019, en vue de mobiliser la dynamique politique et d’accélérer les actions en faveur de la mise en œuvre de l’accord de paris.

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *