Energie : Le Forum des Jeunes pour les Ressources Naturelles appelle à la mise en place de « are fonctionnelle »

Contrairement au vœu exprimé par le Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI  TSHILOMBO, lors de l’ouverture du premier forum sur l’énergie électrique à Matadi dans la province du Congo centrale, le Forum des Jeunes pour les Ressources Naturelles préconise la mise en place d’une autorité de régulation du secteur de l’électricité  « are fonctionnelle » à la place des décisions réglementaires, annonce  un communiqué publié ce 21 aout à Kinshasa par cette plate-forme.

Dans ce document auquel Environews s’est procuré une copie, ce forum  des jeunes pour les ressources naturelles prévient que les décisions règlementaires n’étant pas  affectées par le pouvoir politique, ne seront pas convaincantes pour attirer les investisseurs dans ce secteur au pays.

« Le Forum des jeunes invite à comprendre qu’une autorité de régulation du secteur de l’électricité pleinement fonctionnelle  possédant des connaissances techniques et exerçant  ses pouvoirs de manière autonome et distincte du ministère de l’énergie et ressources hydrauliques, est importante pour tout investisseur qui a besoin de certitude selon lesquelles,  les décisions réglementaires ne seront  pas affectées par le pouvoir politique, les changements de gouvernement ou les décisions ambiguës », peut-on lire dans ce communiqué.

Au moment où la loi n°14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur de l’électricité stipule en son article 90 que   le gouvernement central prévoie la création de l’autorité de régulation du secteur de l’électricité, il est anormal pour ce forum de voir ce décret délibéré en conseil des ministres, en fixe l’organisation et le fonctionnement ne soit jusqu’à présent mise en place jusqu’à ce jour.

«  Notre organisation constate, avec amertume, que malgré la signature du décret n°16/013 du 21 avril 2016 portant création, organisation et fonctionnement d’un établissement public dénommé Autorité de Régulation de l’Electricité, « ARE » , le Gouvernement Congolais n’a pas fait montre d’une réelle volonté politique », indiquent les activistes de ce forum.

Lire aussi  Biodiversité : Le WWF inscrit la disparition accélérée des animaux sauvage dans l’édition planète vivante

Pour rappel le rapport SIE-RDC 2016 , relatif  au bilan énergétique  de  la RDC   renseigne que  le taux d’accès national à l’électricité  dans le pays est de 15%, cela en dépit d’énormes potentialités hydroélectriques, évaluées à 100.000 MW, dont 44% sont concentrées au seul site de Inga.

« Le Forum des jeunes prend à témoin la communauté nationale et l’invite à comprendre  que la nomination du bureau de l’autorité de régulation du secteur de l’électricité pleinement fonctionnelle est l’unique voie pour que les investisseurs sérieux viennent investir dans le secteur de l’électricité en RDC. D’autant plus que  la loi et les décrets susmentionnés visent à garantir l’impartialité et à accroitre la confiance des investisseurs en ayant deux institutions (MERH et ARE) exerçant leurs fonctions séparément », déclarent  ces jeunes.

 

Par ailleurs la lettre de transmission du décret n°16/013 du 21 avril 2016 portant création, organisation et fonctionnement d’un établissement public dénommé Autorité de Régulation du Secteur de l’électricité, « ARE », avait été envoyé au ministère de l’Energie et Ressources Hydrauliques le forum des jeunes s’attend que ce ministère prenne des dispositions nécessaires en vue de l’application diligente dudit décret.

Albert MUANDA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *