Environnement : Claude Nyamugabo, « Sous mon mandat, nous allons respecter et exécuter les engagements internationaux »

Le nouveau ministre de l’Environnement Claude Nyamugabo Bazibuhe a pris officiellement les manettes de commande de son ministère, ce lundi 09 septembre à Kinshasa, après une brève cérémonie de remise et reprise organisée à cette occasion. Il remplace ainsi, Amy Ambatobe Nyongolo, aujourd’hui député national.

Claude Nyamugabo, nouveau ministre de l’Environnement de la République démocratique du Congo.

« Ce que je vais me mettre à faire assez rapidement c’est de faire jouer à notre pays son rôle non seulement en Afrique où nous détenons plus de 50% de forêts avec une biodiversité très importante, mais également à travers le monde.  Parce que nous sommes le pays qui fait respirer le monde après le Brésil », a-t-il déclaré.

Pour le nouveau locataire du ministère de l’Environnement, la République démocratique du Congo devrait jouer son rôle de leader en Afrique et dans le monde. La RDC devrait également bénéficier des retombées du rôle qu’elle joue. « Je vais tout mettre en œuvre sous le leadership du président de la République pour que nous ayons des retombées de grandes richesses dans notre sous sol et sur notre sol », a-t-il précisé. « Pendant qu’on nous demande de protéger la planète toute entière, nous avons droit à un retour de la communauté internationale et des partenaires ».

Claude Nyamugabo a tenu tout de même à rassurer les partenaires qui soutiennent le ministère de l’environnement de la RDC que tout sera fait dans la transparence totale. « Sous mon mandat, nous allons respecter et exécuter les engagements internationaux ».

A la société civile environnementale de la RDC, le nouveau ministre de l’environnement a tenu à rassurer que cette société civile reste un partenaire dans l’exécution de sa politique environnementale. « Nous avons les mêmes objectifs à savoir, faire jouer notre pays son rôle de leader en Afrique et dans le monde. Main dans la main, nous allons réaliser les objectifs qui nous ont été assignés dans ce nouveau gouvernement », a-t-il exhorté.

Lire aussi  Biodiversité : La vache pourrait bientôt devenir le plus grand mammifère terrestre au monde

Il a par ailleurs souligné l’importance de l’assainissement qui fera l’objet de son attention particulière au cours de son mandat à la tête de ce ministère. Le ministère de l’environnement étant transversal, le nouveau ministre compte travailler en parfaite collaboration avec les autres ministères pour le bien de la planète et de la population congolaise.

Claude Nyamugabo entend mettre à contribution ses qualités d’un bon diplomate pour faire entendre la voix de la RDC sur l’échiquier national et international. « Nous ferons tout dans le respect de notre peuple, et dans le respect des textes qui nous régissent ». A-t-il conclu.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *