Biodiversité : Marco Lambertini , « le WWF accompagnera la RDC à préserver sa  biodiversité »

C’est en marge du sommet  Action Climat 2019 et de de la 74e Assemblée générale des Nations-Unies que le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi  a accordé une audience  à la délégation du Fonds Mondial pour la Nature (WWF), conduite par son directeur général Marco Lambertini. A annoncé un communiqué de presse émis par WWF.

Une rencontre qui a tourné au tour du rôle de premier plan que devrait jouer le pays de Félix Tshisekedi pour répondre à l’urgence planétaire relative au changement climatique et à la perte croissante de la biodiversité mondiale. Cette audience était une occasion pour Marco Lambertini de réitérer à Félix Tshisekedi l’engagement de longue date de son institution  dans la protection de la nature et l’appui à gestion durable des ressources naturelles en RDC.

Des actions qui cadrent avec la vision du président de la RDC qui veut faire de  son pays, un acteur majeur dans la lutte contre le changement climatique et la perte de la biodiversité.

« Le WWF demeure plus que jamais résolu à poursuivre et à renforcer son accompagnement de l’action du Gouvernement congolais visant à préserver sa riche diversité biologique au bénéfice des générations présentes et futures », peut-on lire dans ce communiqué.

Pour sa part, le président de la République a accueilli favorablement les efforts du WWF  et s’engage à renforcer le partenariat avec cette institution,  afin d’assurer une plus grande implication des communautés locales et peuples autochtones dans son travail et trouver les solutions devant permettre au peuple congolais de pleinement bénéficier des ressources naturelles abondantes que regorge leur Pays.

Lire aussi  Climat : discordances entre les promesses des Etats et les réductions de GES

Signalons que les thématiques retenues pour cet accompagnement seront alignées aux priorités du gouvernement congolais et couvriront  notamment les axes comme celui de la consolidation et extension du réseau des aires protégées, le développement durable des communautés locales et peuples autochtones pygmées, gardiens naturels des ressources forestières, de l ’éducation environnementale et la promotion de l’écotourisme ainsi que celui de l’appui à l’atténuation et adaptation au Changement Climatique.

A l’issue de cette rencontre, Félix Tshisekedi s’est enquis des efforts additionnels du WWF pour mettre en place un cadre de sauvegardes sociales et environnementales. Pour ce faire, le président de la  RDC a promis  d’engager son gouvernement à renforcer les efforts en matière de garanties environnementales et sociales et à soutenir ceux d’autres partenaires.

Thierry-Paul KALONJI

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *