Kinshasa : Francis Huseni, « Kinshasa Bopeto mérite les financements du gouvernement central »

Le programme du gouvernement de la ville de Kinshasa, « Kinshasa Bopeto », mérite le soutien financier du gouvernement central de la République démocratique du Congo. Cette mégalopole de plus de 15 millions d’habitants, revêt triple statuts distincts : Capital, Ville, et Province. Invité du Weekend d’ENVIRONEWS TV, Francis Huseni, Président de l’Ong OGEC (Organisation pour la Gestion de l’Environnement au Congo), a plaidé pour le soutien financier à l’ambitieux programme de Gentiny Ngobila Mbaka.

Francis Huseni, Président de l’OGEC, lors du tournage de l’émission Invité du Weekend à Kinshasa.

« Le gouverneur a pris une vision, et je me réjouis aussi parce que Kinshasa Bopeto a été lancé par le Chef de l’Etat. Compte tenu de la particularité de Kinshasa comme capital, je pense à mon avis, qu’elle devait être aussi au cœur de l’attention de toute la communauté nationale, et de toutes les institutions. S’il y’a un problème des moyens pour Kinshasa Bopeto, il faudrait que ces moyens ne viennent pas non seulement de l’Hôtel de Ville de Kinshasa, mais aussi du gouvernement central », a-t-il souligné.

Erigée aujourd’hui sur près de 10 mille Km2, la ville de Kinshasa a été conçue au départ pour accueillir environ 400 mille personnes, au début des années 60. Depuis, la mégalopole a galopé et en accueille plus de 15 millions. Et pourtant, les infrastructures n’ont pas suivi non plus.

« Le développement des infrastructures n’a pas suivi le rythme de la croissance démographique de cette ville. C’est ça l’origine de l’essentiel des problèmes environnementaux que nous avons dans cette ville », a-t-il déclaré. « Aujourd’hui il y’a le problème des inondations, de la salubrité, des constructions anarchiques. Bref, la ville de Kinshasa doit être repensée dans sa structuration, dans son organisation et dans la manière de vivre de ceux qui y habitent ».

Lire aussi  France : Joseph Bobia, « la démission de Nicolas Hulot est un aveu d’échec »

Francis Huseni voit en Kinshasa Bopeto une véritable opportunité donnée à tout kinois soucieux de sa ville, d’apporter sa pierre à la refondation de la capitale congolaise. « Il était temps qu’on s’arrête, que l’on réfléchisse, et que l’on se dise qu’il faut faire quelque chose. Car n’est pas agir aujourd’hui, c’est aggraver la situation pour demain ». A-t-il précisé.

L’intégralité de cet entretien à suivre ce samedi dans Invité du Weeken (IWE) sur ENVIRONEWS TV (TNT Canal 103, BleuSat Canal 30 et MediaSat Canal 77) à 10h, 14h, 18h et 21h.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *