Kinshasa : Myriam Iragi remporte la bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon 2019

C’est un rêve qui s’accompli pour Myriam Iragi Maroy, jeune journaliste à la radio Top Congo, et candidate à la sixième édition de la  Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Cette bourse a été organisée par la RFI en République démocratique du Congo. Elle récompense un jeune journaliste et un jeune technicien pour leur travail de terrain. Pour cette édition, Myriam l’emporte dans la catégorie « jeune journaliste » avec son reportage basé sur un fait de société bien banalisé en RDC,  « les filles mères ».

Myriam Iragi, gagnante de la Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon 2019.

C’est son reportage sur le destin des filles mères qui l’a emporté face à un jury d’expert. Pour cette professionnelle des médias, membre du réseau Green Journalist Network,  l’histoire  touchante qu’elle a raconté est à la fois sienne, et qu’elle a voulu mettre en valeur afin de faire entendre la voix de toutes ces nombreuses filles qui se retrouvent victimes du rejet par leurs proches.

« Une partie de ma vie a connue ça. Moi j’ai été soutenue par ma famille, mais beaucoup des filles n’ont pas eu cette chance. Moi j’ai fini mes études, et aujourd’hui  voilà là où je me retrouve. Et ça, j’avais vraiment envie de le dire », a-t-elle martelé.

Myriam Iragi entend marcher sur les pas de Ghislaine Dupont qui, pour elle, reste un modèle du professionnalisme et de la neutralité dans la collecte et le traitement de l’information. « Suivre ses pas c’est pour moi un très grand honneur », a-t-elle indiqué.

Marie-Christine Saragosse, présidente du groupe France Media Monde se dit autant plus heureuse de passer le flambeau de Ghislaine et Claude à ces deux jeunes congolais qui se sont démarqués de 20 stagiaires sélectionnés, par la qualité de leur travail.

Lire aussi  Climat : le réchauffement de la planète coute la vie à plus de 300. 000 personnes chaque année

« Ça me semblait symboliquement très important qu’une génération qui a la déontologie, qui vérifie les faits, qui donne tous les points de vue, qui est indépendante, et au plus près de la réalité tout ça c’est des valeurs très importantes », a-t-elle déclaré.

Dans la catégorie  « Jeune Technicien radio », c’est bien Vital  Mugisho de la radio Star de Bukavu. Les deux lauréats devront poursuivre leur stage en France en février 2020.

Alfred NTUMBA

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Kinshasa : Myriam Iragi remporte la bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon 2019 »

  1. Félicitations à nos deux lauréats au prix Ghislaine Dupont.Nous leur souhaitons bonnes chance pour la poursuite de vos études en journalisme.Que Dieu vous bénisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *