Environnement : 315 arbres distribués et plantés à Mont-ngafula

Les habitants du  quartier Kindele dans la commune de Mont-ngafula ont procédé ce vendredi 22 novembre à une activité de reboisement de leur milieu.  Au total, 315 arbres fruitiers ont été mise en terre dans  plusieurs parcelles de ce quartier, une initiative de l’ONG OCEAN avec son partenaire DIAKONIA. Cette action louable s’inscrit dans le cadre d’un projet de résilience et d’adaptation des communautés aux changements climatiques initiés par ces deux organisations.

Un jeune enfant plantant un arbre dans leur Parcelle à Kindele

Situé en aval de l’université de Kinshasa, le quartier Kindele est un milieu tristement célèbre pour des nombreuses têtes d’érosion qui le cerne. Une situation consécutive aux constructions anarchiques et à l’instabilité du sol.

« On a choisi ce milieu par ce que c’est un milieu à problème. On y enregistre beaucoup d’érosions et d’inondations » a expliqué Jules Mfatou, chargé de suivi et évaluation de l’ONG OCEAN. «  Le choix de ce milieu accidenté a deux objectifs. Le premier objectif est celui de stabiliser le sol grâce au reboisement et le deuxième consiste à lutter contre la pauvreté, puisque  ces arbres fruitiers peuvent constituer une source  de revenu  ».

Les avocatiers, les safutiers, les poiriers et les manguiers sont là le quatre types d’arbres qui ont été distribués aux habitants de ce coin de la capitale. Une distribution qui   précédée par une identification des bénéficiaires.

«  Chaque ménage à qui nous allons remettre les plantes aujourd’hui avait déjà manifesté  son besoin sur les différents types d’arbres que nous que nous distribuons à ce jour » a précisé François Frédéric Munono chef de projet de l’ONG OCEAN.

Lire aussi  Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

Réjouis d’avoir été choisis par ce projet, les bénéficiaires ont exprimé leur reconnaissance au près des initiateurs de cette action, tout en promettant de s’approprier cette  initiative.

Déjà bénéficiaire de ce projet par le passé, Aimérance Ngalula,  habitante du quartier Kindele vante surtout le caractère non lucratif de cette campagne de reboisement.

«  Ils ont une bonne foi exceptionnelle car,  ils nous apportent tous ces arbres sans attendre quelque chose au retour, si ce n’est que nous inviter à  bien  les entretenir  », a confié Aimérance Ngalula qui s’est vue offerte un avocatier et un safutier, en plus du poirier qu’elle avait déjà reçu.

Lancé en 2017, ce projet de résilience et d’adaptation aux changements dénombre à ce jour plus de trois mille  arbres fruitiers déjà distribués à Mont-ngafula.

A chaque occasion, un suivi est organisé  un mois après la distribution, afin de se rendre compte de l’évolution des espèces qui ont été plantées.

Signalons qu’à part la commune de Mont-ngafula,  les communes de Maluku et Ndjili sont aussi ciblée par cette campagne.

Thierry-Paul KALONJI

Be Sociable, Share!

2 réflexions sur « Environnement : 315 arbres distribués et plantés à Mont-ngafula »

  1. Est ce que le système racinaire de ces essences d’arbre ont la propriété de solidifier suffisamment le sol dans cette zone au sol sablonneux ? J’espère aussi qu’il est prévu des activités de maintenance et de suivi de la croissance de ces arbres. Des arbres plantés dans les milieux anthropisés ne croissent pas de la meme façon qu’en milieux naturels.

  2. Un grand mercis à l’ong Ocean, pour ces initiatives, car l’arbre par dessus le fais d’apporter les revenus ou des protégé les sols, l’arbre purifie aussi l’atmosphère en absorbant le CO2 est en dégageant le O2 qui nous permet de vivre de ce fais, cette initiatives permettra au même moment des lutté contre le réchauffement climatique.

    mais que ce reboisement ne soit pas sélective, si l’ONG peut emblavé toute la république ou du moins toute la ville de Kinshasa celà sera une très bonne chose. je propose allor à l’ONG de pouvoir vulgariser l’initiative est d’adhérer les bénévoles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *