Salubrité : YALALA, un incubateur pour la filière Recyclage des déchets en RDC

YALALA, la foire de l’économie circulaire a bien vécu à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. Pendant deux jours, soit du 29 au 30 novembre 2019, les travaux de cette première édition ont permis aux organisateurs de se faire une idée claire des besoins réels du secteur de recyclage des déchets en République démocratique du Congo en général, et plus particulièrement à Kinshasa, ville poubelle.

A la clôture de cette foire qui a servi également de cadre d’échanges pour les scientifiques, il a été décidé de faire de YALALA un incubateur pour promouvoir les initiatives de startup, et la gestion durable des déchets.

« C’est une rencontre que nous avons mise en place pour présenter les entrepreneurs de la ville qui essayent d’innover dans tous ce qui est économie circulaire. Et échanger sur les actions à mener pour protéger notre environnement », a rapporté Olivier Mazianda, coordonnateur de l’ACG -déchets.

Au cours de ces échanges, plusieurs idées sur la gestion des déchets et leur revalorisation ont été partagées par des panélistes sélectionnés du domaine écologique, et dont certains sont spécialisés dans les questions de la gestion des déchets. C’est le cas de Cléophas Mikobi, fondateur de l’entreprise Mbisi Moloni, spécialisée dans l’aquaponie, une discipline qui consiste à à utiliser les déchets produits par les poissons pour développer le maraichage sur le même site.

« L’entreprise que je chapeaute, son travail est de pousser les poissons à cultiver à la place de l’homme. Donc un poisson qui aide à cultiver les légumes et ceux-ci à leur tour, aideront à purifier l’eau des poissons », a-t-il expliqué.

Lire aussi  RDC : 10 kilogrammes d’ivoire saisis à Goma

Cette première édition a été organisée en partenariat entre l’Agence Congolaise pour la gestion des déchets (ACG déchets), l’Initiative Africaine pour l’Education Environnementale (AIEE) et ENVIRONEWS RDC. Cet événement est une des manières pour ceux ci, d’alléger la tâche au gouvernement sur la question de gestion durable des déchets. Mais aussi, contribuer à Kinshasa Bopeto, vision chère au gouverneur de la ville de Kinshasa.

Charlie LUTEZA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *