Environnement : Le ministre de l’environnement invite les congolais à planter des arbres

A l’occasion de la journée nationale de l’arbre, le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo, a invité le peuple congolais à planter des arbres pour sauver la planète bleue en proie au changement climatique.

Un jeune enfant plantant un arbre dans leur Parcelle à Kindele

« Le thème retenu pour cette année est, un congolais, un arbre pour préserver notre planète. Il vise à galvaniser toute la population dans l’effort de reboisement pour la conquête des savanes et la création des espaces verts dans les zones d’habitation », a-t-il informé.

Pour le ministre de l’Environnement de la RDC, il s’agit d’une question naturelle d’éthique car partout où l’arbre a disparu, l’homme a été puni de son imprévoyance. « Il est en effet de notre responsabilité de transmettre aux générations futures cette culture de plantation des arbres », a-t-il insisté.

Claude Nyamugabo a par ailleurs invité la population congolaise à s’approprier la vision environnementale du chef de l’Etat et son ambitieux projet de plantation de 1 milliards d’arbres d’ici 2023. « Dès aujourd’hui, notre slogan sera, je suis congolais, je plante des arbres pour soutenir l’initiative du chef de l’Etat », a-t-il précisé.

Notons que chaque année, la RDC dédie la journée du 05 décembre à l’arbre. A travers cette journée, le ministère de l’Environnement et autres acteurs impliqués dans les questions de reforestation sensibilisent les congolais sur l’importance de l’arbre, et sur les enjeux socioéconomiques et environnementaux.

Alfred NTUMBA

Lire aussi  Environnement : Bienvenue Monsieur Nyamugabo, les cameras sont fixées sur vous

Une réflexion sur « Environnement : Le ministre de l’environnement invite les congolais à planter des arbres »

  1. Nous saluons l’engagement de son Excellence Monsieur le Ministre de l’environnement pour la protection de la planète en plantant les arbres. Malheurement le sud-kivu ne bénéficie pas de retombées de ses actions. Ou vont l’argent de crédit carbone ?Puis dans les milieux urbains le service de l’urbanisme a vendu tous les espaces même dangereux.Nous allons planter où ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *