COP25 : Le négociateur congolais, Tosi Mpanu Mpanu élu président du SBSTA

Le négociateur senior de la République démocratique du Congo, Tosi Mpanu Mpanu a été élu président de l’Organe subsidiaire du Conseil scientifique et technique (SBSTA), à Madrid, le vendredi 13 décembre.

Tosi Mpanu Mpanu, expert Senior à la CCNUC

Le SBSTA est l’un des deux organes subsidiaires permanents à la Convention établis par la COP / CMP. Il soutient les travaux de la COP, de la CMP et de la CMA en fournissant des informations et des conseils en temps opportun sur les questions scientifiques et technologiques en rapport avec la Convention, son Protocole de Kyoto et l’Accord de Paris.Les principaux domaines de travail du SBSTA comprennent les impacts, la vulnérabilité et l’adaptation au changement climatique, la promotion du développement et du transfert de technologies écologiquement rationnelles et la réalisation de travaux techniques pour améliorer les directives pour la préparation et l’examen des inventaires des émissions de gaz à effet de serre des Parties visées à l’annexe I.

Le SBSTA effectue des travaux méthodologiques dans le cadre de la Convention, du Protocole de Kyoto et de l’Accord de Paris, et promeut la collaboration dans le domaine de la recherche et de l’observation systématique du système climatique.
En outre, le SBSTA joue un rôle important en tant que lien entre les informations scientifiques fournies par des sources expertes telles que le GIEC, d’une part, et les besoins politiques de la COP, d’autre part.

Il travaille en étroite collaboration avec le GIEC, lui demandant parfois des informations ou des rapports spécifiques, et collabore également avec d’autres organisations internationales pertinentes qui partagent l’objectif commun du développement durable.Le SBSTA et le SBI travaillent ensemble sur des questions transversales qui touchent à la fois leurs domaines d’expertise. Il s’agit notamment de la vulnérabilité des pays en développement aux changements climatiques et aux mesures de riposte, des discussions dans le cadre du Mécanisme technologique, du Comité de l’adaptation et du Mécanisme international de Varsovie pour les pertes et dommages associés aux effets des changements climatiques.

Lire aussi  Environnement : Le ministre Amy Ambatobe doit démissionner immédiatement

Le SBSTA et le SBI se sont traditionnellement réunis en parallèle, deux fois par an. Lorsqu’ils ne se réunissent pas conjointement avec la COP, les organes subsidiaires se réunissent généralement au siège du secrétariat à Bonn (Allemagne).

La Rédaction

Une réflexion sur « COP25 : Le négociateur congolais, Tosi Mpanu Mpanu élu président du SBSTA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *