Education environnementale : L’ISMD veut apporter des solutions aux problèmes environnementaux en RDC

Afin de proposer une formation répondant aux besoins de meilleures qualifications du personnel du secteur de l’environnement et du développement durable en RDC, l’Institut Supérieur de Management et de Développement Durable (ISMD) a ouvert ses portes, pour proposer une formation adéquate aux étudiants de la capitale congolaise, en général et ceux de la commune de la N’Sele en particulier.  L’Institut veut offrir aux  étudiants de ce milieu un terrain d’expérimentation d’excellence pour leur parcours universitaire.

« Sans l’environnement équitable, on ne sait pas vivre. Il est temps que nos enfants s’approprient des questions et techniques environnementales. Question de les préparer à prendre notre relève, à continuer à conserver la nature. Cet Institut attend travailler pour que les étudiants congolais et les futurs dirigeants du pays s’approprient aussi les 169 cibles des 17 ODD (Objectifs du Développement Durable) ». Arapporté le président du Conseil d’Administration de l’ISMD, Alphonse Baya Kitima.

Dans un contexte où les problèmes liés aux effets néfastes du changement climatique se font ressentir de façon recrudescente, il est  plus qu’opportun qu’un institut à envergure nationale formalise un cadre de préparation de la nouvelle génération qui se préoccupera des questions de l’environnement.

«  Nous avons recruté, d’après le profil, des professeurs venus des toutes les 26 provinces. Ces professeurs sélectionnés bien qu’ils soient suffisamment outillés sur les questions environnementales sont passés par un moment de recyclage, de mise à niveau et de mis à jour »,a déclaré Docteur Yamba Yamba, membre de l’équipe de recrutement des professeurs,.

Afin de relever les défis auxquels font face les étudiants de la commune de la N’Sele, tels que les difficultés de transport, l’ISMD explore des solutions allant dans le sens de construire des maisons de logement pour les professeurs et des dortoirs  pour les étudiants et étudiantes. 

« Nous sommes dans un coin vulnérable. Nous voulons que ce coin soit considéré aussi sur la formation scientifique.  Actuellement l’Institut dispose de 6 auditoires parce que c’est le premier pas. Cette année, nous venons de commencer avec le premier graduat, l’année prochaine nous allons également construire 6 auditoires pour les étudiants du deuxièmes graduat et ainsi de suite. L’institut dispose aussi des dortoirs pour hébergement »,a rapporté, le  Docteur Yamba Yamba.

Dans trois ou cinq ans, cet institution de formation universitaires enttend mettre sur le marché d’emploi,  des diplômés spécialisés dans les questions de l’environnement et du développement durable. « En ce qui concerne l’environnement, je me porte garante à mobiliser la population congolaise et à la sensibiliser pour bien gérer l’environnement, à éviter la pollution de l’air, de l’eau et des forêts »,a informé Princesse Mbuika Pinga, étudiante en première année de graduat, du département de l’environnement.

Albert MUANDA 

Lire aussi  Journée nationale de l’arbre : « l’Ong les Amis de la nature et des Jardins » plante 1000 arbres à Maluku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *