Conservation : Pacification à l’Est de la RDC, SPED met un accent sur la sécurisation des Virunga

La protection du Parc national des Virunga, gage de la sécurisation de la province du Nord-Kivu a fait l’objet d’une lettre adressée au gouverneur de la province du nord Kivu par la Synergie des écologistes pour la paix et le développement (SPED).  Dans cette correspondance dont Environews s’est procurée une copie, les membres de la synergie en collaboration avec  la société civile environnementale de cette même province veulent partager une réflexion avec  le gouverneur du Nord-Kivu, sur la sécurisation du parc national de Virunga.

« Cette aire protégée, site du patrimoine mondial de l’humanité dont la notoriété n’est plus à démontrer, joue un rôle non seulement écologique inestimable pour la biosphère mais aussi socio-écologique tant pour la province que pour les communautés riveraines », peut-on lire dans ce document.

A en croire ces activistes, ses écosystèmes forestiers et son réseau hydrographique dans le bassin du Nil  contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique et que, la vie socio-économique des riverains en dépend, à travers les pêcheries sur le lac Edouard et avec les projets de production d’hydroélectricité initiés par l’alliance Virunga sur les sites de MATEBE, sur IVINGU, TALIHA.

Au vu des attaques des groupes  armés locaux et étrangers qui font rages dans ce coin du pays. Cette association invite le gouverneur de saisir l’occasion de la présence des FARDC pour taire toutes les tensions de la province. « Nous profitons de ce moment ou notre armée est résolue à en finir une fois pour toute avec les groupes armés pour solliciter auprès de la haute hiérarchie que vous représentez dans notre province son implication particulière dans la protection du parc national des Virunga», ont-il précisé.

Fanny Menga

 

Lire aussi  Indonésie : lancement d’un centre international dédié aux tourbières tropicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *