FORET: RESTITUTION DU 1ER FORUM NATIONAL DU FONAREDD

Le ministère des finances à travers son comité technique de suivi et d’évaluation des reformes (CTR) a procédé ce 10 mars à Kinshasa, à la restitution de haut niveau du 1èr forum du fonds national REDD (FONAREDD), organisé du 22 au 23 janvier dernier. Cette séance de travail à laquelle ont été conviées les instances nationales, gouvernementales et provinciales de l’administration publiques, la société civile nationale et internationale, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers ainsi que des porteurs des programmes financés par le FONAREDD, avait pour objectif de partager avec les autorités sur les thématiques clés du forum, et  porter à leur connaissance les recommandations phares formulées à l’issue de ce forum. Ceci, en vue d’obtenir d’elles, les points de vue et orientations.


« La rencontre d’aujourd’hui avait deux objectifs essentiels. Le premier était de rendre compte aux ministres et aux gouverneurs, des conclusions du forum que nous avions organisé le 22 et 23 janvier parce que la session qu’ils auraient présidé avait été reportée en raison de l’absence du président du comité de pilotage, le ministre de finance et du vise président de ministre. Le deuxième était celui de recueillir les orientations pertinentes des autorités sur les axes, les priorités, les modalités de mise en œuvre et les dispositions de mobilisations de ressource pour le prochain cycle. Nous avons eu ses orientations qui nous permettront d’affiner nos arguments lors de négociations avec le partenaire CAFI » a expliqué Félicien Mulenda coordonnateur du FONAREDD.
A en croire Claude Nyamugabo, vice-président du comité de pilotage du FONAREDD et ministre de l’environnement et développement durable, il était important que les gouverneurs s’expriment en toute liberté. Ces derniers ont apportés les désidératas de leur population que le comité de pilotage tiendra compte dans la formulation du nouveau projet.

Lire aussi  Environnement : Le RECEIAC-RDC affûte ses armes pour affronter les défis de la communication environnementale


« Nous souhaitons que ce programme bénéficie réellement aux congolais. C’est la raison pour laquelle, nous allons exiger la diminution de nombre d’intervenants dans l’exécution du projet pour que l’argent décaissé, soit versé directement à la population » a-t-il dit martelé.
Au terme de cette rencontre, les thématiques principales et les recommandations phares du forum ont été présentées et débattues, l’appropriation politique des activités du FONAREDD a été renforcée et les principales orientations et directives politiques ont été dégagées concernant le cadre stratégique 2021-2025.
Nelphie MIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *