Santé : La commune de la Gombe mise en quarantaine pour deux semaines

La commune de la Gombe dans la partie ouest de la ville de Kinshasa est jusqu’à présent considérée comme l’épicentre de l’épidémie de Coronavirus qui frappe de plein fouet la République démocratique du Congo. Après plusieurs échanges sur son isolement du reste de la capitale, un concesus a été trouvé pour confiner totalement cette commune durant deux semaines, a annoncé le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila.

« Je me vois dans l’obligation de prendre des mesures suivantes, la commune de la Gombe est mise en quarantaine du 06 au 20 avril 2020.  Par conséquent il est interdit la circulation des personnes dans la commune de la Gombe », a déclaré l’autorité urbaine.

Pendant ces deux semaines de confinement total, seul une catégorie des personnes sera autorisée d’effectuer des mouvements contrôlés dans cette commune qui abrite le 3/4 des institutions de la République. Les déplacements de ces personnes seront conditionnés par l’obtention d’un macaron (Laissez-passer), délivré par l’Hotel de ville de Kinshasa.

« L’équipe de la task force présidentielle, le personnel médical, les membres du secrétariat technique de la riposte, les services centraux et techniques  des banques et des opérateurs  de télécommunication en vue de la surveillance, de la maintenance et du fonctionnement de leurs agences ouvertes dans les autres zones de santé de la ville de Kinshasa. l’Administration publique essentielle, le personnel des sociétés de télédistribution, gardiennage, livraison alimentaire à domicile, des industries agroalimentaires, des industries manufacturières spécialisées dans la fabrication des détergents ou des solutions hydroalcooliques, les agents du service technique de la SNEL et de la REGIDESO, les agents de la salubrité de la RASKIN, les agents de Kinshasa Bopeto, la presse, le personnel de chantier des ouvrages publics, pour lesquels la police sera chargée d’encadrer les entrées et sorties vers les chantiers », a précisé le gouverneur.

Lire aussi  Eau : célébration de la journée du Nil

Cette mesure fait exception aux personnes malades et femmes enceintes devant se rendre à l’hôpital pour des soins médicaux, pendant cette période. 

Gentiny Ngobila a tout de même informé ses administrés que pendant la période de confinement total de la Gombe, l’équipe de la coordination nationale de la riposte  au COVID-19, s’organisera pour rechercher les personnes malades, mais aussi investiguer les contacts à risque  et les cas symptomatiques  sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa, pour leur dépistage et prise en charge.

« La ville informe l’opinion qu’il n y aura pas de pénurie en denrées alimentaires, car les opérateurs économiques sont sensibilisés  pour prendre des dispositions  afin qu’il n’y ait pas rupture de stock des produits essentiels  et éviter tout comportement spéculatif et du surenchère », a-t-il conclu. 

Notons par ailleurs que le bulletin journalier du Secrétariat technique de riposte au COVID-19 a renseigné qu’à la date du jeudi 02 avril, la RDC totalise 134 cas confirmés de coronavirus, notamment 4 à Kinshasa, 1 à Bunia et 1 à Goma. Au total, 13 décès ont été enregistrés, 3 personnes guéries et 45 autres en bonne évolution.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *