COVID-19 : Aseptisation du palais du peuple, Claude Nyamugabo donne le go

C’est dans la matinée de ce dimanche 12 avril sous la pluie, que le ministre de l’environnement et développement durable Claude Nyamugabo a lancé les travaux de désinfection du palais du peuple. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus, cette maladie qui paralyse actuellement la planète entière. Pendant quatre jours, ce bâtiment abritant l’assemblée nationale et le sénat de la RDC sera dératisé, désinsectisé et désinfecté  par la direction d’assainissement du ministère de l’environnement et développement, un service hautement important en  ce moment où la RDC  multiplie des efforts pour rompre la chaîne de transmission du COVID-19.

Lors de sa récente descente à la direction d’assainissement de son ministère, Claude Nyamugabo avait annoncé qu’il était là  non seulement pour  faire connaître ce service auprès du public, mais aussi et surtout  pour le mettre à la disposition du gouvernement afin de combattre le coronavirus.  Quelques jours après avoir reçu les intrants, le ministère de l’environnement s’est lancé sans plus tarder aux travaux de  désinfection, en commençant par la commune de la Gombe, épicentre de l’épidémie à Kinshasa.

Aujourd’hui, c’est au palais du peuple que se poursuit cette opération de désinfection, pour permettre aux élus de tenir leur congrès dans les conditions saines.

« Le premier ministre nous a donné l’ordre de désinfecter le palais du peuple qui est le siège du parlement et du sénat, par ce le gouvernement veut offrir aux élus du peuple des conditions saines en vue de leur permettre de bien  faire leur travail. Avant l’ouverture du Congrès, il est donc important de dératiser,  désinsectiser et désinfecter le palais du peuple », a expliqué Claude Nyamugabo. « Nous pensons avoir le personnel nécessaire et formé,  et aussi le matériel qu’il faut.  », a-t-il rassuré.

Lire aussi  Tchernobyl : une centrale solaire pour donner un nouveau souffle à cette ville fantôme

Le lutte contre le COVID-19 étant multisectorielle, signalons que le ministère de l’environnement et développement durable travaille en synergie avec  le ministère de la santé dans cette opération de désinfection des bâtiments et places publics à Kinshasa.

Présent à cette activité, le vice-ministre de la santé Albert Mpeti a renseigné que cette opération ne s’arrêtera pas seulement dans la commune de la Gombe, mais elle s’étendra aussi dans les cités, car selon lui le ministère de l’environnement dispose d’une feuille de route et d’un planning bien établi pour effectuer des descentes dans les cités de Kinshasa.

Signalons que  l’immeuble du gouvernement a déjà été désinfecté par la direction d’assainissement du ministère de l’environnement. C’est ainsi que les ministères de l’environnement et de la santé demandent à  la population d’avoir confiance en ce travail de désinfection puisqu’il  se fait avec du matériel moderne et des intrants efficaces.

Thierry-Paul KALONJI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *