Santé : Covid-19, à Kinshasa le port des masques passe pour une obligation dans les lieux publics 

« Le port des masques sera obligatoire à partir de ce lundi 20 avril à Kinshasa », telle est la nouvelle mesure prise par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila à l’issue de la réunion présidée par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Lunkamba à la primature.

Au cours de cette réunion à laquelle avait pris part quelques membres du gouvernement et ceux du comité de riposte à la maladie à coronavirus, une réflexion sur la possibilité de lever le confinement de la commune de la Gombe avait aussi été relevée.

Une vue de la ville de Kinshasa, prise depuis Brazzaville (Photo, Alfred Ntumba/Environews)

«Nous allons deconfiner progressivement la commune de la Gombe pour limiter la propagation de la maladie à coronavirus. Nous allons garder les barrières de la police et nous allons permettre à ce que les banques ainsi que les épiceries puissent ouvrir afin de permettre aux habitants de la commune de s’approvisionner à partir de mardi 21 avril 20. Toutefois, l’accès dans la commune de la Gombe sera toujours règlementé et les badges d’accès exigés», a confié Ngobila Mbaka.

Gentiny a démenti de ne pas être à l’ordre du jour, le confinement des communes de Kintampo et de Ngaliema comme il l’entend de la bouche des kinois ces derniers  jours.  « Seules les personnes testées positives au COVID-19 dans lesdites communes seront confinées dans leurs domiciles », a-t-il précisé.

A en croire le gouverneur, ces mesures visant à multiplier les stratégies de riposte seront appliquées avec rigueur par les services de l’ordre du pays. «  L’armée et la police veilleront scrupuleusement au respect du port des masques, ainsi qu’aux respect des mesures de distanciation sociale et des mesures d’hygiènes édictées par les institutions sanitaires sur l’ensemble de la ville. Je mets en garde les tenanciers de bars qui vendent dans la clandestinité », a averti Ngobila Mbaka.

Par contre il encourage la fabrication des masques comme il le voit par certains couturiers et couturière, des pratiques combien louables et sensibilisatrices.

Il faut noter que le Covid-19 compte actuellement 327 cas confirmés  dont 25 décès et 26 personnes guéries sur l’ensemble du territoire national.

Albert Muanda

Lire aussi  Eaux : Tosi Mpanu Mpanu, « l’on peut exporter les eaux de la RDC vers le Tchad, par solidarité africaine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *