Santé : Lutte contre le Covid-19, l’ONG LPGL propose quelques pistes de solution

La propagation exponentielle du Coronavirus reste préoccupante en République démocratique du Congo. Aux côtés des efforts du gouvernement viennent se greffer également d’autres expertises privées qui vont dans le sens de mettre fin à cette pandémie. C’est dans ce cadre que l’ONG  Leaders de Proximité pour la Gouvernance Locale et inclusive  (e LPGL) a au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa, ce vendredi 24 avril,   proposé quelques pistes  de solution pour mettre fin au COVID-19 en RDC. 

Il s’agit notamment de la mise en place d’une caisse de solidarité pour assurer  la distribution des vivres et équipements médico-sanitaires aux populations vulnérables, développer un circuit de ravitaillement rapide en vivres de première nécessité en provenance de l’intérieur pour les grandes villes, réquisitionner les véhicules de l’armé et de la police pour le ravitaillement des grandes villes en vivres qui pourrissent dans les villages et ravitailler aussi ceux-ci en produits manufacturés utiles et médicaments, mettre en place des cantines populaires dans les quartiers pour la vente des vivres de première nécessité, développer des centres des productions et coopérations agricoles dans les provinces, accorder des subventions aux entreprises de production et aux commerçants tout en contrôlant les prix

«Nous saluons les efforts du gouvernement et ses partenaires dans la lute contre le Covid-19 dont la crise a prouvée les failles des tous le système de la gestion de l’Etat, notamment sur les plans sanitaire, sociale, financière, économique et politique. L’état d’urgence proclamé par le chef de l’État doit être assorti d’un plan global d’actions à court, moyen et long termes; lequel plan doit être fait et géré de manière participative, transparente et inclusive en définissant le rôle des parties prenantes. raison pour la quelle nous avons donnés ces pistes de solution pour éviter les conséquences majeures découlant de cette pandémie et prévenir d’autres situations futures»,  a déclaré Roger MUCHUBA coordonnateur de LPGL.

 Cette conférence avait pour but non seulement de sensibiliser la population kinoise mais aussi mobiliser les décideurs et les bailleurs à agir en toute responsabilité.

«Nous avons constaté pendant cette crise qu’il y a de l’improvisation et du tâtonnement alors qu’ il ya un plan qui doit être là pour gérer le cas de pandémie et de catastrophe. Nous devons donc compter sur nous même grâce à nos ressources naturelles, financières et humaines mais également procéder à l’organisation administrative rapide et une décentralisation qui implique des ETD (Bourgmestre, chefs de quartier et d’avenues dans la sensibilisation et actions de lutte contre le covid-19», a t-il ajouté.

Cette organisation non gouvernementale entend mener des actions  de terrain  pour que pousser les autorités  à être redevables vis-à-vis de la population non seulement en ce moment de crise mais aussi pour l’avenir.

Signalons par ailleurs que DR Congo AID international , partenaire de l’ONG LPGL a profité de cette occasion pour distribuer son premier lot de cantines, savons liquides ainsi que des masques aux homes de vieillards et orphélinats, pour lutter contre le Coronavirus.

Nelphie MIE

Lire aussi  Conservation: Flory Botamba s’en va, des pleurs et tristesse aux derniers hommages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *