Energie : 3 pylônes de la SNEL menacés par une érosion à Mitendi, Kinshasa bientôt dans le noir

La ville de Kinshasa risque de sombrer dans le noir si rien n’est fait. La ligne de transport qui ramène du courant à Kinshasa est sérieusement menacée par une érosion au niveau de Mitendi dans la commune de Mont Ngafula, à l’ouest de la capitale congolaise. Au total trois pylônes de la ligne haute tension Inga -Kinshasa pourraient être emportés si une nouvelles pluie torrentielle s’abattait sur la ville. 

Une délégation de la SNEL s’est rendue sur le site pour se rendre compte de l’avancée de cette érosion. Sur le terrain, la SNEL tente de stopper l’avancée de l’érosion en attendant une solution durable du gouvernement provincial de Kinshasa et du gouvernement centrale. Plus de 100 millions des francs congolais ont été déjà dépensés par la société nationale d’électricité. Cet argent a permis la mise en place des digues à base des sacs remplis de sable, mais malheureusement la situation ne s’est pas améliorée.

« Nous demandons que le Gouverneur de la ville de Kinshasa s’investisse dans la lutte cotre cette érosions qui risque d’emporter les pylônes, et plonger la ville entière dans le noir. Nous nous remettons aussi au ministre de l’Environnent pour trouver une solution à ce problème ». A indiqué Marie-Thérèse Nonyabo Lukusa, directeur en charge de Transport Kinshasa Ouest.

Alfred NTUMBA

Lire aussi  Opportunité : Rainforest cherche un Coordinateur/rice du Programme Policy & Climat en République Démocratique du Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *