Forêt : Un projet de loi en faveur des peuples autochtones pygmées déclarée recevable à l’Assemblée nationale de la RDC 

Il aurait fallu 8 ans pour que le projet de loi portant principes fondamentaux relatifs à la protection des peuples autochtones pygmée soit déclaré recevable à l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo. Après une présentation de ce projet, les députés nationaux ont au cours de la plénière tenue vendredi 05 mai, voté à l’unanimité pour la recevabilité de ce projet de loi qui pourrait promouvoir le droit de cette catégorie des personnes longtemps émargée de la société congolaise.

« Maintenant la loi appartient à l’Assemblée Nationale. Nous devons maintenant faire le suivi auprès de la Commission socioculturelle pour l’adoption définitive.  Il nous appartient à nous de faire  le suivi », a déclaré Patrick Saidi, coordonnateur de la DGPA, une grande organisation des peuples autochtones pygmées.

Une fois promulguée par le chef de l’Etat, cette loi devra concourir à la sauvegarde des intérêts de ces populations, longtemps marginalisées, malgré leurs droits à vivre comme toutes les autres communautés de la RDC. Des droits garantis par la déclaration des Nations Unies de depuis 2007.

Notons par ailleurs que cette loi présentée par le député Ruben Rachidi devra être traitée en commission avant d’être votée en session plénière et soumise à deuxième lecture au niveau du Sénat et enfin promulguée par le chef  de l’Etat. Elle constituera ainsi une première dans l’arsenal juridique congolaise. 

Désiré WEMBOLOWA

Lire aussi  Biodiversité : 46 conservateurs de l’Afrique centrale et de l’Ouest en formation à Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *