Santé : Les deux cas confirmés de la COVID-19 de l’UE en RDC l’ont été avant l’arrivée de la délégation

A la suite d’informations publiées dans la presse, la Délégation de l’Union européenne en République démocratique du Congo confirme que deux de ses personnels locaux ont été testés positifs au Covid-19. Il s’agit de deux cas asymptomatiques diagnostiqués au sein du personnel chargé de la préparation de la venue à Kinshasa de la délégation du commissaire en charge de la Gestion des crises, Janez Lenarčič.

Ces deux personnes ne manifestent depuis leur test aucune fièvre, ni toux, ni un quelconque autre symptôme connu lié au COVID-19. Elles ont été invitées à se mettre en quarantaine dès qu’elles ont eu connaissance, avec la Délégation, des résultats des tests pratiqués par l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Un contact quotidien a été mis en place pour suivre leur état de santé et les inviter à consulter, si cela s’avérait nécessaire, les services médicaux compétents. Les personnes qui ont été en contact prolongé avec elles (plus d’un quart d’heure) ont été invitées à surveiller leur état de santé et à ne pas se présenter dans les bureaux de la Délégation dans les prochains jours. 

La Délégation de l’Union européenne précise que ces deux cas ont été testés positifs samedi 6 juin, soit 2 jours avant le début de la visite officielle. Elle souligne également que toutes les mesures de distanciation physique et de port obligatoire du masque ont été scrupuleusement respectées lors de la préparation et du déroulement de la mission relative au lancement du pont aérien humanitaire de l’UE à Kinshasa et à Goma.

La Délégation de l’UE rappelle enfin que, conformément aux directives données par les autorités congolaises, tous les membres de la délégation conduite par le commissaire européen en charge de la Gestion des crises, Janez Lenarčič, et de MM. Philippe Goffin, ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense et Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères ont été préalablement à leur venue en République démocratique du Congo (moins de 72 heures avant leur arrivée), soumis à des tests Covid-19 qui se sont tous révélés négatifs

Lire aussi  Forêt : Affaire 9 concessions, deux ONGs trainent les actes de Nyamugabo devant le Conseil d'Etat

Communiqué de l’UE à Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *