Forêt : Le Conseil des ministres adopte les mesures de Claude Nyamugabo contre le bois illégal dans les ports de Kinshasa

Les choses semblent de plus en plus prendre forme et s’accélérer pour matérialiser la vision du Ministre de l’Environnement et Développement durable de la République démocratique du Congo, Claude Nyamugabo Bazibuhe. Quelques semaines après sa descente sur terrain à Kinkole et dans les ilots pour constater ce qu’il avait appelé criminalité forestière, le ministre vient de faire valider à la 36ème réunion du Conseil des ministres,  ses décisions interdisant le sciage, et la vente illégale de bois de grumes dans les ports de Kinshasa et les ilots le long du Fleuve Congo. 

Le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo dans le port Moleka à Kinkole.

Une annonce qui émerveille certains acteurs de la société civile qui voient dans cet acte un engagement sincère du ministre de l’Environnement à lutter efficacement contre ce fléau qui nuit à la fois au trésor public et aux forêts congolaises.

 » Nous profitons de cette occasion pour saluer les efforts de son Excellence Monsieur Claude Nyamugab, ministre de l’Environnement et du Développement durable. Nos vives félicitions pour avoir entendu et fait entre notre plaidoyer, aujourd’hui prioritaire en termes des mesures adoptées en Conseil des ministres « , s’est félicité Philippe Nzita, secrétaire exécutif de la CNCEIB ( Coalition nationale contre l’exploitation illégale du bois).

Lire aussi  Agriculture  : Le mode de conservation traditionnelle des aliments face aux opportunités d’incubateurs d’agri business

A en croire cette organisation de la société civile, une planification est en cours avec les services attitrés du ministère de l’Environnement pour qu’une descente musclée soit organisée dès la semaine prochaine afin de faire appliquer les différentes décisions prises par le ministre.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *