Environnement : L’artiste musicien Werrason annonce son engagement dans la sensibilisation des masses et le reboisement

L’artiste Musicien congolais  Noël Ngiama Makanda dit Werrason  annonce son engagement dans la sensibilisation des masses à la préservation de l’environnement. Il a fait cette annonce après avoir rencontré ce jeudi 23 juillet à Kinshasa, le Ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo. 

Pour le patron de l’orchestre Wenge musicale Maison mère, il est important que les congolais apprennent à respecter l’environnement et poser des actes utiles pour sa préservation. Le président de la fondation qui porte son (Fondation Werrason) entend se lancer dans le reboisement dans un avenir proche.

“ Ma présence au Ministère de l’Environnement et Développement durable est de venir auprès du ministre pour lui présenter un projet qui me tiens à coeur. Ce projet consiste à planter les arbres. Nous voulons marquer notre implication au programme cher du chef de l’Etat qui vise à planter 1 milliards arbres”, a rapporté Werrason.

Il a par ailleurs émis le voeux de joindre les efforts de sa fondation à ceux du ministre pour promouvoir l’emploi des jeunes. “Je suis un leader d’opinion, nous voulons inculquer aux enfants des valeurs de l’arbre dès le bas âge. C’est un projet qui va toucher les provinces du Kongo central, Kwuilu et kinshasa. C’est une façon pour nous de créer des emplois pour les  jeunes et les occuper au lieu de les laisser passer du temps à ne rien faire”, a-t-il rajouté.

Pour l’artiste congolais denommé le roi de la foret, il est temps de reboiser la forêt qui selon lui est le symbole de son succès et de sa personnalité. Ngiama Makanda estime qu’il doit beaucoup à la forêt en sa qualité du roi de la forêt.

Lire aussi  Conservation : Un nouveau financement britannique pour lutter contre le commerce illégal d'espèces sauvages  

Il ne servira à rien d’être roi de la forêt sans arbre. Les effets de changements climatiques sont perceptibles, nous subissons des fortes chaleurs. L’unique façon de se préserver c’est de vivre en harmonie avec l’environnement. Plantons les arbres pour participer à la réparation de notre monde. Nous devrons conserver cet environnement pour notre bien et pour celui de nos enfants”, a-t-il conclu.

Albert MUANDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *