Conservation : 32 singes en provenance de la RDC interceptés au Zimbabwe

Trente-deux singes en provenance de la République démocratique du Congo ont été saisis au Zimbabwe, le 05 septembre 2020, par les autorités du pays. Cette cargaison composée essentiellement des singes à queu, notamment les Mangabey et Hocheurs, est sortie de la RDC par Lubumbashi pour l’Afrique du Sud.

Selon les autorités zimbabwéennes, le camion qui transportait ces singes, a été intercepté et arrêté à cause du manque de permis de transit signé par les autorités zambiennes, et zimbabwéennes. A en croire des sources proches du dossier, même les permis émis par la RDC et l’Afrique du Sud pour déplacer ces animaux seraient douteux.

Aucun détail n’a encore été donné sur l’identité de l’importateur ni de l’exportateur de ces singes. Néanmoins, le chauffeur malawite  qui conduisait  le camion et trois congolais qui escortaient les animaux ont été mis aux arrêts  en attendant la poursuite des enquêtes, indique la correspondance zimbabwéenne, dont Environews RDC s’est procurée une copie.

Les premiers éléments de l’enquête indiquent cependant que les suspects n’en sont pas à leur premier forfait. Ils auraient déjà effectué près de cinq transactions similaires pour alimenter un marché illicite chinois en Afrique du Sud.

Du coté de la RDC, aucune déclaration n’a encore été faite ni par le Ministère de l’Environnement et Développement durable, ni par l’ICCN, qui a en charge la conservation des espèces sauvages.  Notons par ailleurs que certains de ces singes en partance pour l’Afrique du Sud, sont inscrits sur l’annexe II de la CITES.

L’Annexe II est la liste des espèces qui, bien que n’étant pas nécessairement menacées actuellement d’extinction, pourraient le devenir si le commerce de leurs spécimens n’était pas étroitement contrôlé. Elle comprend aussi ce qu’on appelle les « espèces semblables ».

Lire aussi  Santé : Malgré la montée en flèche des cas du Covid-19, certains kinois font le « Saint Thomas » 

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *