Conservation : Félix Tshisekedi, « les menaces sur la biodiversité de la RDC sont accentuées par les groupes armés d’origine interne et externe »

S’exprimant lors du Sommet des Nations Unies sur la biodiversité, tenu le 30 septembre 2020, en marge de la 75ème Assemblée générale de l’ONU, le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshsekedi a informé que les lourdes menaces qui pèsent sur la biodiversité de la RDC sont accentuées par l’activisme des groupes armés d’origine interne et externe.  A cela s’ajoute également, le commerce international illégal des ressources naturelles, en particulier dans la partie Est et Nord -Est du pays.

« L’un et l’autre de ces phénomènes anéantissent totalement tous les efforts de conservation et de gestion durable de la biodiversité. Je voudrais inviter la Communauté internationale à soutenir nos efforts en contrôlant plus efficacement le commerce international des ressources naturelles et en s’abstenant d’appuyer les groupes armés qui empêchent la République démocratique du Congo de bien gérer ses aires protégées« , a précisé le président de la RDC.

Par ailleurs, Félix Antoine Tshisekedi n’a pas hésité de rappeler aux nations, le rôle que joue la biodiversité congolaise, dans l’équilibre climatique mondial. Il a souhaité que tous les efforts consentis par la RDC pour la conservation de celle-ci soient compensés.

« Mon pays a le droit de bénéficier effectivement des compensations pour la conservation de ses forêts au profit de toute la planète« , a-t-il insisté.

Alfred NTUMBA

Lire aussi  Environnement : Le ministre de l’environnement invite les congolais à planter des arbres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *