Habitat : Pius Muabilu pour la gestion urbaine participative en vue de créer des cités intégrées viables en RDC

Le Ministre de l’Urbanisme et Habitat a émis le voeu de coaliser les actions concertées avec les ministères sectoriels, et la population afin d’aboutir à un model de gestion urbaine, participative pour atteindre la création  des cités intégrées viables et ouvertes à tous, en République démocratique du Congo. Il l’a fait savoir lors de la  Journée internationale de l’habitat, célébrée le 05 octobre de chaque année, à Kinshasa.  Selon Pius Muabilu, une des missions essentielles de son action est d’offrir un logement convenable à tous les congolais.  

« Animé d’une volonté de changer la vie des congolais, en leur offrant un logement digne  en vue de leur épanouissement, le président de la République, Félix Tshisekedi, ne cesse de rappeler dans ses discours, les grandes lignes de la politique de l’habitat, notamment accroître le taux d’accès de la population aux logements déscents, améliorer la gestion du foncier en vue de réduire l’avènement de bidonville, étendre les villes et moderniser certains quartiers des grandes aglomérations, détruire les constructions anachiques, créer les villages économiquement viables « , a rappelé le ministre de l’urbanisme et habitat.

Il a par ailleurs affirmé que depuis sa prise de fonctions, l’action de son ministère dans ce secteur est orientée vers l’actualisation du Plan national de l’Habitat, l’encouragement des initiatives privées et le Partenariat Public – Privé, surtout dans la construction des logements sociaux, la mise en activité du fonds de l’habitat, de la  banque d’habitat, ainsi que des agences d’exécution.

En dépis de cela, le ministre congolais de l’Urbanisme et Habitat pense mettre en place le fonds national de l’Habitat et une agence congolaise qui s’occupera de la promotion immobilière,

Lire aussi  Conservation : 590,8 Kilogrammes d'ivoire saisis au marché Bikeko entre 2015-2016

« Les travaux préparatoires ont eu lieu au mois d’Aôut de l’année dernière pour la poursuite de l’unité de la construction de logement sociaux, initiée par le Chef de l’Etat Félix tshisekedi, dans le cadre du programme de 100 jours » a t – il rappelé.

À la question de savoir d’où proviendra les fonds pour tout cela, Pius Mwabilu a indiqué que le domaine de l’habitat a besoin des investisseurs tant nationaux qu’étrangers.

« À ce jour, le gouvernement à travers mon ministère est en phase de mobilisation de fonds, la concrétisation des ses attentes à travers plusieurs projets de construction de logement décents, n »eût été l’avènement de la maladie à coronavirus, nombreux de ces projets seraient déjà fini  » a t – il informé.

Il s’est à la même occasion inquiété que la RDC, continue à être regie jusqu’à ce jour par le décret colonial du 20 juin 1957 sur l’urbanisme, alors que ce texte est selon lui devenu obsolète et inadapté aux réalités actuelles. C’est ainsi qu’un projet de loi portant Code de l’urbanisme et de la construction déjà élaboré sera enrichi dans un atélier de validation qui se tiendra à Kinshasa à partir  du 22 octobre 2020, et sera transmis au gouvernement avant son examen au parlement pour adoption.

Désiré wembolowa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *