Biodiversité : Kinshasa abritera la 28ème réunion ordinaire du Conseil d’administration du Fonds pour le Patrimoine mondial africain

C’est pour la première fois que la République démocratique du Congo reçoit sur son sol ce grand rassemblement du Fonds pour le Patrimoine mondial africain. Kinshasa, capitale de la RDC accueillera du 30 novembre au 04 décembre, les hôtes de marque en provenance de toute l’Afrique et du monde. L’annonce de cet événement a été faite ce samedi, 28 novembre par le directeur général de l’ICCN, Cosma Wilungula. 

C’est un événement important au niveau de notre pays. Je suis l’un des administrateurs de ce fonds. Cette réunion a toujours été celle qui prépare le mandat des activités d’un président de l’Union africaine. Il était grand temps que je puisse tout faire pour solliciter et convaincre mes collègues pour que réunion se tienne ici », a informé le dg de l’ICCN. 

Cet événement de haut niveau se tient à la veille de l’accession de Félix-Antoine Tshisekedi au poste du président en exercice de l’Union africaine, prévue en février 2021. Selon les organisateurs, le Chef de l’Etat congolais donnera le go du segment de haut niveau.

Cette réunion sera organisée en partenariat avec l’ICCN. Elle aura pour thème, le Patrimoine mondial en Afrique, promouvoir le patrimoine mondial en RDC. A en croire le DG de l’ICCN, le choix de la RDC a été motivé notamment par son poids écologique. Considéré comme le second poumon vert de la planète avec ses 145 millions d’hectares de forêts, le pays dispose de cinq sites du patrimoine mondial. 

Au cours de ces travaux, il sera question de discuter sur la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en RDC, évaluer celle-ci en conjonction avec l’agenda 2063 et identifier les actions clés dans le future pour améliorer la situation actuelle. 

Lire aussi  Forêt : La science doit étayer les initiatives de restauration des forêts d’Afrique, disent les experts

Les assises de Kinshasa connaîtront trois temps forts à savoir; un atelier technique qui se tiendra le 30 novembre et le 01 décembre. Il va porter sur le patrimoine mondial congolais. Il sera question d’évaluer les efforts, les menaces et les opportunités des sites du patrimoine mondial en RDC. 

Des réflexions pertinentes seront menées pour définir des mécanismes susceptibles d’aider à sortir les cinq sites congolais du patrimoine mondial de la liste des sites en péril. Un accent particulier sera également mis sur les questions sécuritaires dans ces sites. Le second temps sera la soirée de gala. 

Cette activité qui connaitra la participation de grandes personnalités du pays et d’ailleurs  permettra la levée de fonds pour soutenir les 5 sites congolais du patrimoine mondial. Trois hautes personnalités africaines seront primées pour leurs efforts à contribuer à l’essor et le développement du patrimoine mondial africain.  Et enfin, le troisième temps fort sera la visite de quelques sites touristiques de Kinshasa en commençant par le Musée national.

Notons par ailleurs que le Patrimoine mondial est une convention qui date de 1972.  Le Fonds pour le Patrimoine mondial africain a été initié par l’Union africaine. Il est le résultat d’un effort conjoint entre l’Afrique et l’UNESCO. 

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *