Conservation : Le prix d’excellence du Fonds du patrimoine Mondial Africain décerné à Joseph kabila

C’est Madame Marie Oilve Lembe Kabila qui a recu le prix d’excellence du FPMA (Fonds du Patrimoine mondial africains) décerné à son époux, le sénateur à vie et ancien président de la RDC, Joseph Kabila Kabange, pour ses efforts dans la conservation des espèces de faune et de flore en République démocratique du Congo. C’était au cours de la soirée de gala organisée à Kinshasa, ce mardi 01 décembre en marge de la 28ème réunion ordinaire du FMPA.

« C’est un sentiment de fierté qui m’anime en recevant ce prix au non de mon mari bien-aimé. Il est plus que temps et nécessaire de sensibiliser tout le monde pour combattre ce fléau qui est le changement climatique« , a déclaré la première dame honoraire. « Ce que nous vivons comme catastrophe naturelle, c’est à cause de la mauvaise utilisation de la nature par l’être humain« .

Pour cette édition, deux personnalités ont été primées, notamment le congolais Joseph Kabila et la soudanaise Amira El Fadil, commissaire des Affaires sociales de l’Union africaine. Elle a été primé pour ses efforts dans la promotion de la culture africaine.

C’est une reconnaissance qui couronne les efforts de Joseph Kabila qui depuis près de vingt ans a apporté 4 parcs au réseau des aires protégées de la RDC, s’est félicité le directeur généra de l’ICCN, Cosma Wilungula.

« Je suis dans la joie qu’un congolais soit primé. Ça fait plus de vingt ans que nous avons vu des signes. En donnant 4 parc au réseau des aires protégées qui représentent un certain pourcentage dans la lutte contre le réchauffement climatique, je pense que c’est un grand amour pour la conservation« , a déclaré le dg de l’ICCN..

Lire aussi  Forêt : Un projet d’appui à la sécurisation des droits fonciers et forestiers des communautés locales et peuples autochtones lancé en RDC

Ce prix a été instauré depuis 2015 par le FMPA pour reconnaitre les personnalités et organisations qui excellent dans leurs efforts pour la conservation du patrimoine mondial africain.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *