Journée nationale de l’arbre: Le ministre de l’Environnement invite les partenaires à soutenir l’initiative 1 milliard d’arbre d’ici 2023

Le ministre de l’Environnement et développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe a invité les partenaires techniques et financiers, à soutenir l’initiative du chef de l’Etat, “Jardins scolaires, un milliard d’arbres à planter d’ici 2023”. Il l’a fait savoir au cours de son message à la nation, à l’occasion de la célébration de la journée nationale de l’arbre, ce samedi 05 juin. 

Cette célébration revêt une importance particulière car elle coïncide avec le lancement officiel ce jour, par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Felix- Antoine TSHISEKEDI TSHITOMBO, de la mise en æuvre de l’Initiative présidentielle « Jardins Scolaires pour 1 milliard dArbres à planter à l’horizon 2023”, a-t-il informé. . 

La République Démocratique du Congo s’est engagée en 2011 à reboiser 8 millions d’hectares à l’horizon 2030 conformément au Challenge de Bonn. A cet effet, le programme présidentiel « Jardins Scolaires pour 1 milliard d’arbres à planter d’ici 2023 » permettra l’atteinte de cet engagement, par la réalisation de plus ou moins un million d’hectares. 

L’occasion est ici propice pour inviter toute la population à lutter contre la déforestation et la dégradation des écosystèmes forestiers, lesquelles découlent notamment de l’agriculture itinérante sur brulis, des coupes de bois énergie, de l’exploitation de bois d’æuvre, de l’exploitation minière, des feux de brousse incontrôlés, et même de la construction des infrastructures et extension des villes en dehors des normes”, a rencheri le ministre.

Il a invité la communauté nationale à se mobiliser pour la reconstitution du capital forestier, par la restauration du couvert végétal, la préservation des zones défroissées et dégradées.

Lire aussi  Forêts : 15 ans du moratoire sur les forêts de la RDC, des faiblesses persistent

« J’invite nos partenaires à soutenir les efforts du Gouvernement dans l’implémentation de l’Initiative présidentielle (Jardins scolaires pour un milliard d’arbres à planter à l’horizon 2023), afin de sauvegarder l’équilibre écologique de la planète et de contrer les conséquences de la désertification qui prend progressivement de l’empleur sur le continent africain”, a-t-il insisté. 

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *