Journée nationale de l’arbre : Les JEUNES de Mont Ngafula plantent des arbres pour lutter contrer les érosions

À l’occasion de la célébration de la journée nationale  de l’arbre, les jeunes du quartier Bandundu dans la commune de Mont Ngafula ont planté des arbres aux alentours des sentiers de leurs quartiers, ce samedi 05 décembre 2020. L’objectif de cette initiative est de lutter contre les érosions qui terrassent les avenues de cette contrée de la capitale congolaise.

« Nous avons pris l’initiative de nous prendre en charge en plantant ces arbres parce que cela vaut pour préserver nos parcelles des ruissellement des eaux. Nous n’avons pas voulu attendre que le gouvernement vienne le faire pour nous. Nous sommes les seuls à veiller au bien-être de notre quartier après les autorités nous viendrons en aide. Nous decourageons le comportement des autres habitants qui pensent que tout doit nécessairement venir du gouvernement», a déclaré Jules Lisaku, habitante du quartier Bandundu.

Au moins une centaine d’arbres obt été mis en terre par une vingtaine de jeunes. Ils se sont dits  satisfaits d’avoir passé cet instant de communion avec la nature.

« L’arbre nous nourrit, nous protège et nous guérit. Personnellement j’ai planté 5 arbres en raison de la date d’aujourd’hui le 05 décembre. Je vais en faire une habitude non seulement pour ce jour mais à chaque fois que le temps me le permettrait. Nous qui sommes de ce côté, nous avons un grand avantage d’avoir assez d’espace. Nous devrons apprendre à les occuper », a rapporté jerry Binda.

Un autre temps fort qui a marqué ce moment était la sensibilisation des passagers à veiller de ne pas foudre en l’air cet effort qu’ils ont consentis.

« Nous avons mis de pancartes sur lesquellles nous avons écrit. Il est interdit de piétiner les arbres. Ça nous a demandé beaucoup en termes detemps et d’énergie. Nous ne voulons pas qu’en se réveillant qu’on ne les trouve pas où qu’on les trouve piétinés », s’est inquiété Joël.

Lire aussi  Climat : Près de 40% des Russes ne croient pas au réchauffement climatique.

La République Démocratique du Congo s’est engagée en 2011 à reboiser 8 millions d’hectares à l’horizon 2030 conformément au Challenge de Bonn. A cet effet, l’occasion était ici propice pour ces jeunes d’inviter toute la population à lutter contre la déforestation et la dégradation des écosystèmes forestiers, ainsi qu’à savoir entretenir leur milieu de vie en le gardant propre.

Albert Muanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *