Biodiversité : La société civile valide deux notes de position, sur la CDN et le Cadre mondial sur la biodiversité

L’ONG APEM et ses partenaires ont procédé à la présentation et validation de deux notes de positions. L’une porte sur le cadre mondial de la biodiversité post 2020 et la cop 15 de la biodiversité, et l’autre sur la 26ème conférence des partis sur le Climat, la REDD+ et la Contribution Déterminée au niveau Nationale (CDN). C’était au cours d’un atelier organisé à Kinshasa, mercredi 16 décembre. 

A côté de la note de position sur la CDN validée ce jour, il y a une note des contributions élaborée par la société civile environnementale. Elle contient plusieurs propositions concrètes au document de la CDN mais aussi par rapport à sa mise en oeuvre.

Ces notes de positions s’inscrivent dans le cadre du processus de révision de la contribution déterminée au niveau nationale (CDN) entamée par la RDC conformément aux exigences de la Convention cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC), en application de l’accord de Paris. 

«  Nous sommes réunis aujourd’hui pour valider les notes de positions, élaborées par APEM, CEDEN et la GTCR-R dans le cadre de révision de la contribution déterminée au niveau nationale de la RDC et dans le cadre mondial sur la biodiversité post 2020. Il était  question pour nous, de trouver un consensus sur ces notes élaborées sur base des informations recueillie pendant la consultation et l’étude réalisées dans le cadre cette  CDN », a déclaré Prince Lungungu, chef du projet /APEM

Après validation, s’en suivra la déclaration qui sera faite ce vendredi 18 décembre  par ces organisations lors du dépôt au Ministère de l’Environnement et Développement durable, de ces deux notes de position.

Lire aussi  Journée nationale de l'arbre : Jeannette BOsingizi, "Plantons les arbres pour laisser un héritage aux générations futures"

«La prochaine étape consistera à déposer officiellement toutes ces notes de position au niveau de l’administration en charge de la révision de la CDN et l’autre auprès du point focal chargé de la biodiversité en RDC. Pour qu’il puisse intégrer ces contributions dans le document final national qui sera présenté au niveau international lors de la conférence des parties sur le climat, l’année prochaine à Glasgow en Angleterre», a renseigné Bertine Tekitila, membre du CFLEDD.

Nelphie MIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *