Energie : Discours de Félix Tshisekedi à la nation, Idriss Mufuka salue l’engagement dans la lutte contre la précarité énergétique

Quelques jours après l’adresse du chef de l’Etat à la nation congolaise, l’ingénieur Idriss Mufuka Kudiye a salué l’engagement de Félix Tshisekedi dans la lutte contre la précarité énergétique. Dans une tribune publiée sur son mur Facebook, cet expert en énergie renouvelable est allé plus loin pour apporter sa contribution pour la matérialisation de cet engagement du chef de l’Etat. 

Idriss Mufuka, expert en énergie renouvelable .

« Je lui propose de faire une réforme systématique au sein de toute les structures publiques  du secteur de l’électricité en RDC, et la mise en place d’une stratégie permettant à l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARE), l’Agence nationale en cherche d’électrification en milieux périurbains (ANSER) et l’Agence congolaise de la Transition énergétique et écologique et Développement durable (ACTEDD) de travailler en synergie”, a-t-il indiqué. 

Sans passer par le dos d’ la cuillère, Idriss Mufuka propose également la privatisation de l’un des départements de la SNEL. Cette entreprise du portefeuille de l’Etat qui continue à marcher comme un canard boiteux, ceci malgré l’engloutissement des plusieurs millions de dollars de la Banque mondiale.

Non sans dire que l’assainissement du climat des affaires reste un préalable pour attirer les investisseurs privés du secteur de l’électricité à venir exploiter le potentiel électrique de la RDC. L’Etat devrait également penser à une programmation des financements et ainsi allouer un  budget conséquent au secteur de l’énergie pour la période 2021-2030.

A l’Assemblée Nationale, je suggère la révision de la loi 14/011/ qui régit le secteur de l’électricité en RDC, car elle présente beaucoup de faiblesses et ne table que sur une seule forme d’énergie (hydroélectricité) et pourtant le pays regorge plusieurs potentiels énergétiques”, a précisé Ingénieur Mufuka. 

Lire aussi  Climat : 1,2°C de hausse de température moyenne en 50 ans dans les Pyrénées

En conclusion, il a proposé la création d’un fonds national pour la maintenance des infrastructures énergétiques de la RDC.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *