Conservation : Le Parc national de la Lomami sera désormais co-géré par l’ICCN et la Société Zoologique de Frankfurt

L’option de co-gérer ce jeune parc national de la République démocratique du Congo a été levée le 30 mars dernier, lors d’un atelier organisé à Kinshasa. Créé en 2016, ce parc a toujours été géré par l’ICCN (Institut congolais pour la Conservation de la Nature). Désormais, il le sera également par l’Institut Zoologique de Frankfurt. 

« Je crois qu’il est question que les acteurs opérationnels puissent muer leurs efforts sur les nouveau statut ou mode de gestion de cette aire protégée. Nous avons présenté la boussole de ce contrat », a expliqué Jeff Mapilanga, directeur technique et scientifique de l’ICCN, cité par le média en ligne RTEC Tropicana.

Pour Matthieu MIRAMBO, Directeur de programme de la Société Zoologique de Frankfurt, le Parc national de la Lomami est le seul parc qui a été créé avec une implication particulière de toutes les couches de la population locale. C’est ainsi qu’il y a moins de pressions de la population riveraine sur l’aire protégée, aussi, toutes les normes qui sont dans la loi qui régissent le secteur de la conservation de la nature en République Démocratique du Congo ont été prises en compte

« Ce parc a les atouts possibles pour être classé dans la liste des patrimoines mondiaux», a-t-il fait savoir. 

Le plus jeune de tous les parcs de la République Démocratique du Congo a été créé par le décret n°16024 du 19 juillet 2016. Le Parc national de la Lomami est situé à cheval sur les provinces de Maniama et Tshopo. Il a une superficie de 8 874 Km² et s’inscrit dans un paysage écologique de plus de 22 000 Km². 

Lire aussi  Assainissement : Signature d’un accord de partenariat entre Pyramid Business et la commune de Barumbu

Avec RTEC Tropicana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *