Tous les articles par environews

Catastrophes naturelles : Au moins 18 morts dans des inondations à Abidjan

Le dernier bilan évoqué par le ministre ivoirien de l’intérieur, Sidiki Diakité, a révélé ce mardi que des inondations à Abidjan, ont fait 18 morts, et des dégâts considérables dans plusieurs quartiers.

Un quartier d’Abidjan sous les eaux

Presque toutes les communes de cette ville ont été victimes des inondations, l’eau est montée jusqu’à 2,5 mètres de hauteur. Cependant la RIVIERA PALMERAIE (l’un des quartiers de la commune chic de Cocody) a été le plus touché par ces inondations mortelles.

Le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) s’est battu malgré ses moyens limités, à sécuriser plusieurs personnes et installer un poste médical d’urgence et des premiers secours dans la commune de Cocody. « Cent-quinze personnes ont été secourues par les sapeurs pompiers militaires et la marine nationale », a précisé le ministre de l’intérieur. Continuer la lecture de Catastrophes naturelles : Au moins 18 morts dans des inondations à Abidjan

France : Hulot veut inscrire l’environnement au premier article de la constitution

Les enjeux environnementaux pourraient occuper la première place dans le quotidien de français. Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a su convaincre Emmanuel Macron d’intégrer la protection de l’environnement dans les principes fondateurs de la République, et non à l’article 34 comme le gouvernement l’envisageait initialement.

Nicolas Hulot, Ministre français de la Transition écologique.

«C’est le vœu gouvernemental», a déclaré le ministre de la Transition écologique. Une victoire pour Nicolas Hulot et les écologistes.

En avril, lors de la présentation des grandes lignes de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron, le premier ministre Édouard Philippe avait fait savoir que «le projet de loi constitutionnel inscrirait l’impératif de lutte contre le changement climatique à l’article 34 de la Constitution, qui définit le domaine de la loi. Mais Nicolas Hulot et les ONG y voyaient une retouche trop anecdotique.

«Je plaide pour qu’on puisse dire dans cet article 1er qu’il y a la question de l’écologie, mais en étant précis sur la lutte contre le dérèglement climatique et la protection de la biodiversité», avait soutenu lundi, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy. Continuer la lecture de France : Hulot veut inscrire l’environnement au premier article de la constitution

Conservation : Un sujet tanzanien arrêté à Kinshasa avec plus de 60 kilos d’ivoire d’éléphant

La nouvelle n’a pas été portée sur la place publique par les autorités de l’ICCN (Institut pour la Conservation de la Nature) qui ont été informées en premier de l’arrestation à l’Aéroport International de N’djili du sieur Oriko Oliford. Ce sujet tanzanien a été intercepté en début du mois de juin par les services intelligents de l’aéroport, pendant qu’il s’apprêtait à traverser les frontières de la RDC avec une cargaison de 62,5 kilogrammes d’ivoire d’éléphants.

Selon notre source, cette cargaison dissimulée dans ses bagages a été vite saisie par les services aéroportuaires, au moment de l’embarquement. L’ivoire saisi a été collectionné en RDC et devrait prendre la route de la Malaisie.

Après l’ouverture du dossier au Parquet Général de Kinshasa Matete, le présumé Oriko Oliford a été transféré à la prison de Makala à Kinshasa. Il devra passer en chambre du Conseil et sera par la suite fixé sur sa comparution devant le Tribunal.

Conforment à la loi sur la conservation de la nature, Oriko risque d’encourir une peine allant de 5 à 10 ans de prison. Il devra payer entre 25 et 100 millions de francs congolais d’amande transactionnelle.

Signalons que le colis saisi n’a pas encore été ouvert pour des raisons d’enquête.

Alfred NTUMBA

Environnement : Le 20 juin, le monde pense aux réfugiés, la RDC pleure ses forêts

Pendant que le monde célèbre la Journée internationale des Réfugiés, le 20 juin de chaque année, des voix se lèvent pour fustiger la présence de milliers des réfugiés sur le sol congolais, avec une empreinte écologique qui suscite des inquiétudes.  Depuis 1994, la République démocratique du Congo avait au nom de la solidarité internationale accueilli des réfugiés rwandais ayant fuis les exactions du génocide de triste mémoire dans leur pays. Cependant, leur arrivée  sur le sol congolais n’est pas restée sans impact négatif sur les écosystèmes congolais déplore la Société civile environnementale et Agro rural du Sud-Kivu (SOCEARUCO).

Des déplacés internes attendent que le HCR distribue de la nourriture dans un camp à Kibati, Nord-Kivu, 2 décembre 2008. (Crédit Photo, AFP)

Très connu pour son engagement dans la préservation de l’environnement, Josué Aruna, n’a pas attendu la célébration de cette journée pour sonner l’alarme sur ce qu’il qualifie de « catastrophe écologique », causée par les vagues des réfugiés venus spécialement du Rwanda et du Burundi. Continuer la lecture de Environnement : Le 20 juin, le monde pense aux réfugiés, la RDC pleure ses forêts

Catastrophes naturelles : la montée des eaux fait 10 morts en Côte d’Ivoire

10 morts et plus de 110 personnes mise en sécurité, tel est le bilan provisoire de la montée phénoménale des eaux à laquelle fait face la Côte d’Ivoire, depuis la nuit du lundi à mardi, a annoncé dans un communiqué, le groupement de sapeurs-pompiers militaires GPSM de Côte d’Ivoire.

 

c’est ce mardi que le GPSM  a dressé  dans son point de situation  un bilan provisoire faisant état de 10 décès et de 110 personnes mises en sécurité. Une situation consécutive à la montée des eaux après des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan  dans la nuit du lundi à mardi. La riviera palmeraie, riviera Allabra, riviera Sideci, et attecoubé Mossikro sont les zones qui ont fait les frais de ces averses.

Pendant que les opérations de sauvetage se poursuivent, le  GPSM a  installé un poste médical au niveau de l’enceinte CAP NORD pour une prise en charge des rescapés, et  deux ambulances de réanimation ont été disponibilisées pour les éventuels survivants.

Pour sa part, l’Office National de la Protection Civile a dans un communiqué rapporté que les averses qui inondent Abidjan, continueront de s’abattre de façon intermittente sur le District d’Abidjan et Littoral selon la direction de la météorologie qui parle de risque d’inondation élevé. Une situation qui met Abidjan en alerte rouge.

Thierry-Paul KALONJI

Agriculture : la côte d’ivoire va détruire 100.000 hectares de cacaoyers

100.000 hectares, c’est la superficie impressionnante de plantations de cacaoyers que la Côte d’Ivoire s’apprête à détruire. Cette mesure annoncée lundi par les autorités Ivoiriennes, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le virus de la pousse de cacao gonflée (de l’anglais cacao swollen-shoot), une maladie d’origine virale qui ravage les cacaoyers en provoquant le gonflement des rameaux et des racines, le jaunissement des feuilles et la déformation des organes.


Avec une production d’environ 2 millions de tonnes par an, le premier producteur mondial de fèves de cacao se prépare à subir un véritable revers dans ce secteur qui est déjà en proie à la baisse de 40% des cours du cacao depuis juillet 2016.
Au cours des trois première années, les cacaoyers seront arrachés, la terre restera ensuite mise en quarantaine pendant encore deux ans pour éviter que le virus resurgisse. Le coût de cette opération est estimé à 33,5 millions d’euros.
Dans ce contexte particulier, il n’est pas prévu de replanter systématiquement les 100.000 hectares ont déclaré les autorités Ivoiriennes, avant de conclure que cette opération d’arrachage n’aurait aucun impact majeur sur la production nationale.
Se transmettant par la cochenille, le swollen shoot cette maladie qui ronge les cacaoyers a été découverte pour la première en 1936 au Ghana, il continue à sévir jusqu’à ce jour.
Il n’existe pas encore de traitement disponible à ce jour, la seule solution est de retirer et détruire les arbres infectés.
Pour rappel, l’épidémie actuelle a été enregistrée pour la première fois en 2004 dans la région centrale de la Marahoué, où elle a détruit plus de 8 000 hectares, selon le centre national de recherche agronomique.
Thierry-Paul KALONJI

Climat : Le Fonds Forestier National finance un projet de reboisement à Kinshasa

Le Fonds Forestier National (FFN), conformément à son Plan de travail annuel, a financé, dimanche 10 juin dernier, un projet de reboisement dans la ferme Fodis à Kingakati, au Village MASABA, dans la Commune de la N’Sele. Cette cérémonie s’inscrit en marge du Forum Economie du Climat qui s’est tenu pendant quatre jours du 5 au 8 juin à Kinshasa, organisé par l’initiative « Je change pour le climat».

Les élèves se préparant à planter les arbres à Kinshasa (Photo, Serge Ntumba)

En effet pendant lesdites assises, les participants et experts issus du secteur public, privé et des organisations de la Société Civile ont réfléchi sur la manière dont la Rdc devrait rencontrer ses engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris ratifié en décembre dernier. Continuer la lecture de Climat : Le Fonds Forestier National finance un projet de reboisement à Kinshasa

 Santé : Une aide alimentaire de l’Oxfam aux victimes d’ebola

L’Ong britannique OXFAM a procédé à la distribution des produits alimentaires tel que, le riz, des haricots et de la farine à Plus de 4.525 personnes touchées par l’épidémie d’Ebola dans la province de l’équateur. Cette première phase de distribution a eu lieu à Mbandaka et s’étendront au sein des communautés rurales. 

Séance de formation des agents du Ministère de Santé publique à Kinkole. (Photo, Serge Ntumba/Environews-RDC)

« Il est nécessaire de nourrir les familles qui ont été en contact direct avec les personnes touchées par les virus Ebola. Grace aux efforts conjoints du gouvernement et des organismes humanitaires et partenaires locaux la propagation d’Ebola s’est ralenti ces dernières semaines », a déclaré José Barahona, le directeur pays d’OXFAM en RDC.

Avec un total, de 57 cas de fièvre hémorragique détectés dans la sous région, dont 38 confirmés, 14 probables et 5 suspects, ce dimanche, 5 nouveaux cas suspects ont été rapportés à Bikoro et 6 échantillons se sont révélés négatifs. Continuer la lecture de  Santé : Une aide alimentaire de l’Oxfam aux victimes d’ebola

Santé : Itipo, l’unique bastion d’ebola à l’Equateur après la riposte  

Le village d’itipo dans la zone de santé d’Iboko reste à l’instant la seule aire de santé rapportant des cas confirmés d’Ebola après le lancement de la riposte, a renseigné le briefing hebdomadaire du Ministère de la santé.

C’est suite à ce constat que le ministre de la santé, Oly Ilunga, a félicité les experts de son ministère déployés pour le travail accompli. « En une dizaine de jours, vous avez été en mesure de mettre en place toutes les composantes de la riposte et une coordination efficace, malgré les conditions logistiques difficiles », a-t-il déclaré. Continuer la lecture de Santé : Itipo, l’unique bastion d’ebola à l’Equateur après la riposte  

Environnement : Dakar accueille la 21ème session de la commission de forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique

La capitale sénégalaise s’apprête à accueillir  à partir de 19 juin, la 21ème session de la Commission de Forêt et  de la Faune sauvage pour l’Afrique (CFFSA). Cette édition est axée sur le thème «  Restaurer les forêts, les paysages et la faune sauvage : libérer les opportunités pour un développement durable en Afrique ». Les objectifs poursuivis à travers ces assises sont de favoriser une meilleure reconnaissance du rôle clé des forêts, des paysages et de la faune sauvage dans l’atteinte d’un développement durable au niveau national et régional.

Un troupeau d’éléphants dans le Parc national de la Garamba en RDC, ( Photo, African Parks).

Cette rencontre, se tiendra au King Fahd palace, en même  temps que la 5ème semaine africaine des forets et de la faune sauvage (SAFFS), indique un communiqué de la FAO, dont ENVIRONEWS RDC s’est procuré une copie.

Ces deux événements, organisés par la Fao en étroite collaboration avec le Ministère de l’environnement et du développement durable (Medd) du Sénégal, coïncideront avec la célébration mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse. Continuer la lecture de Environnement : Dakar accueille la 21ème session de la commission de forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique