Archives de catégorie : Conservation

Tourisme : Kahuzi-Biega déclaré 3ème meilleure destination touristique en Afrique pour l’année 2019

Le parc National de Kahuzi-Biega à l’est de la République démocratique du Congo a été déclaré 3ème meilleure destination touristique en Afrique pour l’année 2019. À cet effet un prix consacrant les efforts de ce parc à attirer les touristes a  été remis à son gestionnaire, lors d’une cérémonie de remise organisée récemment en Allemagne par  le Salon de Berlin.

« C’est un prix qui donne une grande reconnaissance et encourage les efforts fournis par le gestionnaire, les agents, les pisteurs, les écogardes, les localisateurs, bref, une marque de reconnaissance pour un travail qui présente ses fruits », a déclaré le gestionnaires du site, De Dieu Bya Ombe.

Kahuzi Biega vient en troisième position après  l’île de Félicité de Seychelles, et le parc de Tchumbi en Tanzanie, tous classés dans le top100 de meilleures destinations au monde.

« Ils [Ndlr : les organisateurs] ont mis en place des critères qu’ils  ne nous ont pas communiqué. C’est un travail qui se fait à huis clos au niveau mondial, et ensuite, ils réunissent tous les éléments pour arriver à décider qui sont les meilleurs et qui ne les sont pas », a précisé le gestionnaire. Continuer la lecture de Tourisme : Kahuzi-Biega déclaré 3ème meilleure destination touristique en Afrique pour l’année 2019

Conservation : Un garde de parc tué par un hippopotame dans les Virunga

Un garde du  parc national des Virunga a succombé de ses blessures de suite d’une attaque par un hippopotame dans le secteur Centre de ce parc, où il exerçait depuis un moment.  L’annonce du décès de ce vaillant garde de parc a été faite ce mercredi 03 avril par la Fondation Virunga.

Le drame s’est produit le 29 mars, lorsque l’écogarde Hakizimana Sinamenye Chadrack a été attaqué et blessé rudement par un hippopotame près de la rivière. «  Il a été rapidement évacué par un avion du parc pour se rendre à Goma, pour un traitement médical d’urgence, mais a succombé tragiquement à ses blessures dans la nuit du 02 avril », indique le communiqué du Parc. Continuer la lecture de Conservation : Un garde de parc tué par un hippopotame dans les Virunga

Conservation : lancement du livre et du site web du parc national de la Salonga

L’Institut Congolais pour la Conservation de la nature (ICCN) et le Fonds mondial pour la nature (WWF) ont lancé officiellement à Kinshasa, le livre consacré au plus grand parc forestier d’Afrique ; Intitulé : « salonga au cœur de la grande forêt congolaise, ainsi que son  site web www. Salonga.org. la cérémonie du lancement a eu lieu ce vendredi 15 mars.

Cet ouvrage fait partie intégrante de la stratégie de communication de l’Unité de gestion du Parc national de la Salonga (UGPNS). Ce livre et le site web sont des supports de visibilité des activités et du potentiel de ce plus vieux parc d’Afrique.

Selon Pierre Kafando, directeur général du Parc national de la Salonga, ce livre est un support qui permet de découvrir les richesses de la biodiversité du bassin du Congo. « Le livre que nous venons de présenter aujourd’hui permet de donner les informations, non seulement au niveau national mais également au niveau international sur ce que le  parc renferme comme potentiel ; sur ce que le parc a comme service Eco systémique au profit des communautés locales ; mais aussi  sur les différentes menaces qui rongent ce parc », a-t-il déclaré. Continuer la lecture de Conservation : lancement du livre et du site web du parc national de la Salonga

Conservation : Le Corps PPN évalue la situation de la protection des parcs Nationaux et Réserves naturelles

La direction générale de l’Institut congolais pour la Conservation de la  Nature (ICCN), a organisé un séminaire d’immersion en vue de la matérialisation de l’encrage du corps pour la protection des parcs nationaux et réserves naturelles apparentées (corPPN) au sein de cette institution. Cette réunion qui s’est tenue à Kinshasa, ce lundi 11 mars, a été une occasion pour cette nouvelle unité de passer en revue les difficultés auxquelles sont confrontés  les parcs et aires protégées de la RDC, en vue d’y apporter des solutions appropriées.

« Aujourd’hui l’encrage sur le corps PPN constitue un pas dans cette solution. Voilà pourquoi mes sentiments sont de grande satisfaction et  de reconnaissance aux autorités qui ont voulu que cela arrive. L’implication aujourd’hui du président de la République montre en réalité que la conservation de la nature, fait partie maintenant de grandes préoccupations de notre pays », a déclaré Cosma Wilungula,  directeur général de l’ICCN. « Jadis il n’en été pas ainsi. Voilà pourquoi nous pouvons nous réjouir de cet atelier de l’immersion qui est un de premier pas dans cette marche vers le lendemain meilleur de la conservation de la nature ». Continuer la lecture de Conservation : Le Corps PPN évalue la situation de la protection des parcs Nationaux et Réserves naturelles

Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

La Société Civile Environnementale et Agro Rurale du Congo (SOCEARUCO) invite le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi à veiller à la protection du parc de Salonga et de Virunga ainsi que à la Réserve Naturelle d’Itombwe située au sud –Kivu.

Le coordonnateur de cette organisation de la société civile, Josué Aruna, a dans une interview accordée à ENVIRONEWS, plaidé pour l’implication personnelle du  Chef de l’Etat, afin de sauver ces patrimoines naturels de la RDC, en proie à l’exploitation minière et pétrolière.

« Nous voulons que le président puisse décider, et que tous les accords  qui auraient été signés pour détruire ces aires protégées soient retirés immédiatement. C’est la voix de la société civile environnementale et nous voulons que le Président  puisse s’y donner à fond », a-t-il précisé. Continuer la lecture de Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

Conservation : L’Allemagne prépare une loi protégeant les insectes

La ministre allemande de l’Environnement Barbara Hendricks  a annoncé que son pays   prépare  une loi visant à protéger les insectes. Elle l’a fait savoir dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Bild am Sonntag, rapporte sciences et avenir. D’après le confrère, cette loi doit prévoir de réduire l’usage des pesticides et de consacrer des fonds à la recherche sur le sujet, a annoncé le 17 février 2019 la ministre de l’Environnement.

Si les insectes sont essentiels aux écosystèmes comme aux économies, ils sont en déclin rapide dans le monde entier : un tiers des espèces est menacée de disparition selon une étude publiée en février 2019, mettant en garde contre un « effondrement catastrophique » des milieux naturels. « Nous, êtres humains, avons besoin des insectes, ils ont besoin d’être protégés avec une loi spécialement pour eux« , a déclaré la ministre, Svenja Schulze, à l’hebdomadaire dominical Bild am Sonntag. Continuer la lecture de Conservation : L’Allemagne prépare une loi protégeant les insectes

Virunga : Seuls les deux sites, Nyiragongo et Kibumba reouverts au public

Les activités touristiques dans le parc national des Virunga ont été relancées depuis le vendredi 15 février, après être fermé au public pendant plus de neuf mois par l’ICCN, de suite d’une insécurité grandissante, a annoncé,  le ministre provincial de l’environnement et tourisme du Nord-Kivu, olivier Kamusinzi.

Le volcan Nyiragongo en activité à l’Est de la République démocratique du Congo.

« Après les analyses menées par l’organe compétent dans un premier temps, deux sites touristiques ont d’abord été ouverts ; il s’agit du site du volcan Nyiragongo et celui de Kibumba », a-t-il annoncé.

Pour lui, Pendant la période de suspension de ce parc, la province avait enregistré  d’énormes pertes en termes de flux touristiques et même monétaire, des retombées jusque-là non quantifiée. Continuer la lecture de Virunga : Seuls les deux sites, Nyiragongo et Kibumba reouverts au public

Conservation : Le Sri Lanka accueillera la 18ème conférence des parties à la CITES

Près de 183 parties à la CITES ( Convention sur le commerce International des Espèces de faune et de flore Sauvage menacée d’extinction), se réuniront dans la salle de conférence internationale Bandaranaike Mémorial à Colombo, au Sri Lanka, pour la prochaine Conférence mondiale sur la vie sauvage  qui se tiendra du 23 mai au 3 juin, indique un communiqué de la CITES rendu public ce mardi, 12 février 2019.

Les éléphants dans le Parc national de la Garamba en RDC.

Selon la secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero, Les discussions à la CdP18 auront un impact significatif sur la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité, notamment dans le contexte de la mise en œuvre du Programme de développement durable des Nations Unies 2030 et de la réalisation des objectifs de développement durable. « Nous espérons sincèrement avoir le plaisir de vous accueillir à Colombo en mai prochain et d’aider toutes les parties prenantes à progresser dans le respect des engagements pris en matière de biodiversité», a-t-elle déclaré. Continuer la lecture de Conservation : Le Sri Lanka accueillera la 18ème conférence des parties à la CITES

Conservation : Derrière le combat des protecteurs de la biodiversité (Tribune de Julien Muyisa)

Les pages qui vont suivre ne mettent nullement en évidence une maîtrise des styles de la langue française ou une quelconque érudition. Il s’agit plutôt, d’un homme qui parle de ce que c’est dédier sa vie pour la protection de la nature en République Démocratique du Congo. Pour comprendre l’histoire, il faut savoir où tout a commencé.

Juillet 2008, il visite la réserve de faunes à Okapis et  se rend aussitôt compte que la vie d’un écogarde ne tient qu’à une ficelle. Ce récit engagé plaide pour une amélioration des conditions de vie des familles veuves d’éco gardes dont –derrière la caméra- très peu se rendent compte du sacrifice qu’ils ont dû endurer quel que soit le rang de leur bien aimé(e) servant dans le parc.

Le Contexte des Aires Protégées

La République Démocratique du Congo compte environ 71 aires protégées, soit 11% du territoire national contenant une variété des ressources naturelles : animaux, insectes, cours d’eaux, minerais ainsi que les plantes. Elle est qualifiée de 2eme poumon du monde suite à son immense forêt tropicale. Chaque année, on observe de l’engouement des étrangers qui s’y rendent pour des recherches scientifiques, le tourisme et de la détente. Ce pays abrite presque toutes les merveilles du monde. Continuer la lecture de Conservation : Derrière le combat des protecteurs de la biodiversité (Tribune de Julien Muyisa)

Zimbabwe: 7 chinois accusés de braconnage de rhinocéros vont enfin être jugés

Sept ressortissants chinois accusés de blanchiment d’argent et possédant plus de 20 kg de cornes de rhinocéros d’une valeur totale de près d’un million de dollars vont enfin pouvoir se défendre après la date du procès fixée par le procureur le 18 février.

Zeng Dengui (35 ans), Peicon Jang (35 ans), Liu Cheng (23 ans), Yu Xian (25 ans), Yong Zhu (25 ans), Chen Zhiangfu (30 ans) et Qui Jinchang (29 ans) ont été arrêtés le 23 décembre possession de plusieurs morceaux de cornes de rhinocéros pesant 20,98 kg.

Les trophées, d’une valeur de 938 700 dollars, ont été retrouvés dans une maison où les sept louaient.

Ils étaient accusés d’avoir enfreint la loi sur les parcs et la vie sauvage, qui érige en infraction pénale «le fait de détenir, de posséder, de vendre ou de disposer de tout animal vivant, de la viande ou du trophée spécialement protégé de celui-ci». Continuer la lecture de Zimbabwe: 7 chinois accusés de braconnage de rhinocéros vont enfin être jugés