Archives de catégorie : Climat

Climat : 1,2°C de hausse de température moyenne en 50 ans dans les Pyrénées

Lundi 12 novembre, l’Observatoire pyrénéen du changement climatique a publié le rapport « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation ». Alors que la température moyenne a augmenté de 1,2°C, le rapport présente notamment dix défis environnementaux majeurs pour les massifs montagneux.

« La température moyenne entre 1949 et 2010 a augmenté de 1,2°C dans les Pyrénées, correspondant à une hausse de 30% de plus que la moyenne mondiale (0,85°C) », a alerté ce lundi 12 novembre, l’Observatoire pyrénéen du changement climatique (OPCC). Dans son rapportintitulé « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation », l’OPCC estime que les températures maximales pourraient atteindre les 7°C d’ici la fin du siècle selon le scenario le plus pessimiste. Autre constat : « au cours des 35 dernières années, la moitié des glaciers pyrénéens ont disparu », souligne l’OPCC.

« Cet état des lieux permet d’orienter plus efficacement les politiques d’adaptation au changement climatique, de profiter des opportunités émergentes et de maximiser les synergies positives avec les autres politiques sectorielles », indique l’Observatoire. Continuer la lecture de Climat : 1,2°C de hausse de température moyenne en 50 ans dans les Pyrénées

Climat : en octobre, les températures étaient au-dessus de la moyenne constatée entre 1981 et 2010

D’après le programme européen de surveillance de la Terre, Copernicus Climate Change Service (C3S), la température moyenne de l’air à la surface de la Terre en octobre dernier était de 0,5°C supérieure à la moyenne constatée entre 1981 et 2010.

« Globalement, les températures étaient de 0.5°C au-dessus de la moyenne constatée en octobre entre 1981 et 2010 », a annoncé Copernicus Climate Change Service (C3S) le 7 novembre dernier. Chaque mois, le programme initié par le centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), publie une mise à jour mensuelle sur l’évolution de la température moyenne de l’air à la surface de la Terre. L’Arctique, le nord de la Sibérie et l’Alaska sont particulièrement concernés par un dépassement de la moyenne des températures. « En Europe, les températures ont été globalement au-dessus de la moyenne, en particulier sur un axe qui s’étend d’ouest en est depuis le nord de l’Italie jusqu’au sud de la Russie », ajoute le rapport du C3S.

Le programme Copernicus précise que  les résultats sont basés sur des analyses informatiques issues de milliards de mesures transmises par des satellites, des bateaux, des avions et des stations météorologiques au sol partout dans le monde ».

Avec environnement-magazine.fr

COP24: la Pologne et l’ONU signent un protocole d’accord

Le gouvernement polonais et les Nations Unies ont cosigné l’accord bilatéral qui constitue la base légale pour organiser et accueillir la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) à Katowice du 2 au 14 décembre.

Cop24 Signature

Patricia Espinosa (à gauche) et le ministre polonais Henryk Kowalczyk (à gauche)

La conférence est organisée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC / Nations Unies sur les changements climatiques) basée à Bonn et est présidée par la Pologne.

« La signature de l’accord résume le processus de négociation de ce document et constitue l’élément final des préparatifs de l’organisation d’un événement international important – le sommet sur le climat de la COP24« , a déclaré le ministre polonais de l’Environnement, Henryk Kowalczyk, lors de la cérémonie de signature Varsovie, la capitale polonaise.

«Nos efforts conjoints à ce jour montrent la grande importance que la Pologne et l’ONU attachent au succès du sommet de Katowice. Nous avons construit des fondations très solides pour de nouvelles actions et je suis certain qu’une coopération fructueuse et notre confiance mutuelle contribueront au bon déroulement de la conférence sur le climat et à leur succès ultime sous la forme d’un ensemble de décisions appliquant l’Accord de Paris », a-t-il déclaré. ajoutée.

«Nous sommes ravis de signer cet accord avec le pays hôte et avons hâte de travailler avec le gouvernement polonais pour organiser une COP24 solide et fructueuse», a déclaré la secrétaire exécutive des Nations Unies sur les changements climatiques, Patricia Espinosa.

«Les impacts dévastateurs du changement climatique étant de plus en plus évidents dans le monde, il est essentiel que les Parties atteignent l’objectif principal de la COP24: finaliser le programme de travail de l’Accord de Paris. Cela non seulement libérera tout le potentiel de l’Accord de Paris, mais enverra un signe de confiance que les pays sont sérieux dans la lutte contre le changement climatique. Nous avons également besoin de progresser sur plusieurs autres questions, notamment les engagements à renforcer l’action climatique mondiale et à garantir que les pays respectent leurs engagements financiers en faveur du régime climatique », a-t-elle ajouté.

Les préparatifs de la COP24, notamment la construction de structures temporaires, se poursuivent depuis plusieurs mois.

Environews Nigeria

Continuer la lecture de COP24: la Pologne et l’ONU signent un protocole d’accord

Climat: lancement d’un satellite franco-chinois pour étudier le changement climatique

Dans le cadre d’une étroite coopération spatiale sino-française, la chine a lancé ce lundi, un satellite d’observation océanique en vue de permettre aux scientifiques d’étudier simultanément, pour la première fois, les vents et les vagues à la surface des océans.

C’est à bord d’une fusée, que ce satellite a décollé à 8 h43 du centre de lancement des  orbites héliosynchrone à 520 Km au- dessus de la terre.

Développé conjointement par l’administration national de l’espace chine(ANEC) et le centre national d’études spatiales, cet engin d’environ 650kg sera chargé d’étudier  le vent et les vagues à la surface des mer 24heures sur 24, et ainsi d’améliorer les prévisions météorologiques marines. Il servira également à prévoir davantage les fortes tempêtes ou les cyclones et permettra aux climatologues de mieux comprendre les interactions entre les océans et l’atmosphère.

« C’est la première fois au monde que l’observation du vent et des vagues peut être réalisée en même temps par un seul satellite et avec une haute précision« , a fait savoir Zhao Jian, vice-directeur du département des projets systématiques de l’ANEC

Par ailleurs, le satellite a pour vocation d’éclairer les interactions entre les océans et l’atmosphère, qui jouent un rôle important dans le changement climatique et constituent un intérêt majeur pour les scientifiques du monde entier. Continuer la lecture de Climat: lancement d’un satellite franco-chinois pour étudier le changement climatique

Sud-Kivu : Vers l’expérimentation de la restauration et gestion durable des Écosystèmes agricoles montagneux

La gestion des écosystèmes agricoles montagneux du Sud-Kivu préoccupe le Gouvernement central cette annonce a été faite par le ministre congolais de l’Environnement  et développement durable Amy Ambatobe Nyongolo le lundi 22 octobre, à Bukavu. Les activités concernent spécialement la dégradation des terres, la déforestation, la biodiversité proprement-dite, le changement climatique, mais aussi la sécurité alimentaire.

« 70 micro-projets en termes d’activités génératrices de revenus cadrant avec la protection de l’environnement seront au passage financés dans les territoires ciblés, Kabare, Kalehe, Walungu et Idjwi durant l’exécution du projet », a déclaré le ministre.

Avec ce projet, le gouvernement central compte répondre à certains objectifs qu’il s’est assigné dont celui de restaurer 8 millions d’hectares des terres d’ici 2020.  Continuer la lecture de Sud-Kivu : Vers l’expérimentation de la restauration et gestion durable des Écosystèmes agricoles montagneux

Climat : (AFD-FVC), un programme de 750 millions USD pour financer 17 pays du sud

C’est la plus grande annonce à quelques semaines de la COP 24, le Groupe Agence française de développement (AFD) lance un programme de grande envergure intitulé « Transformer les systèmes financiers pour le climat », en partenariat avec le Fonds Vert pour le climat. Plus de 750 millions de dollars US, seront injectés pour financer 17 pays.

« Le FVC (Fonds Vert pour le Climat) a approuvé une contribution de 280 millions de dollars US pour ce programme d’un montant total de plus de 750 millions de dollars US. C’est l’une des plus importantes contributions financières du FVC depuis son opérationnalisation en 2015 », peut-on lire dans un communiqué de l’AFD.

A travers ce financement, le Groupe AFD réaffirme son ambition de mettre en œuvre l’Accord de Paris en accélérant localement la réorientation des flux d’investissement vers un développement à faibles émissions et résilient aux changements climatiques. Continuer la lecture de Climat : (AFD-FVC), un programme de 750 millions USD pour financer 17 pays du sud

Climat : Changement climatique, la dot des mariages des mineurs dans les pays en voie de développement

L’augmentation des températures, les pluies moins prévisibles, exacerbent la sécheresse et les inondations qui dévastent les champs et emportent avec elles les récoltes. Les revenus des agriculteurs s’amenuisent et nombre de parents se retrouvent contraints de donner leur fille à mari.

En novembre 2017, Gethin Chamberlain une journaliste, rapporte dans une enquête menée dans les villages du Sud du Malawi à ceux de la côte du Mozambique, pour le compte de l’hebdomadaire britannique The Observer, que « pour de plus en plus de filles, la manifestation la plus palpable du réchauffement climatique est le bébé qu’elles tiennent dans leur bras ».Fait assez rare pour être mentionné tant il est vrai que le profane en matière d’environnement  voit plutôt la levée du niveau de la mer ou encore les menaces d’extinction qui pèsent sur les espèces animales et végétales. Continuer la lecture de Climat : Changement climatique, la dot des mariages des mineurs dans les pays en voie de développement

Environnement : Un prix Nobel d’économie pour la protection de l’environnement

Le comité Nobel a attribué lundi 8 octobre le prix Nobel  d’économie, ou prix de la Sveriges Riksbank en Sciences économiques à William Nordhaus et Paul Romer, deux chercheurs américains  qui entendent concilier la protection de l’environnement et le développement économique.

Romer et  son concitoyen William Nordhaus ont été récompensés  pour leurs travaux sur l’intégration du changement climatique et de l’innovation technologique dans l’analyse macro-économique », a annoncé lundi l’Académie royale des sciences de Suède.

« Leurs conclusions ont considérablement élargi le champ de l’analyse économique en permettant l’élaboration de modèles qui expliquent comment l’économie de marché interagit avec la nature et le savoir », dit-elle dans un communiqué.

Pour Paul Romer 62 ans l’un des lauréats, un grand nombre de gens pensent que protéger l’environnement aurait un tel coût et serait à ce point difficile qu’ils préfèrent l’ignorer. Mais nous pouvons véritablement parvenir à des progrès substantiels dans la protection de l’environnement et y parvenir sans renoncer à la chance de soutenir la croissance, s’est-il réjouit. Continuer la lecture de Environnement : Un prix Nobel d’économie pour la protection de l’environnement

Climat : Le GIEC tire de toutes ses forces la sonnette d’alarme

Si le réchauffement climatique venait à dépasser les +1,5 °C, les conséquences seraient sévères. Tant pour la vie sur Terre que pour la santé de nos économies. C’est  l’alerte que nous lance  le dernier rapport du Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), appelant ainsi à  agir vite et à taper fort pour sauver notre planète ébranlée par les réchauffements climatiques.

A près de deux mois   de la COP 24 qui sera organisée en Pologne, le pronostic vital de la planète  semble de plus en plus très engagé. Le rapport spécial du GIEC publié lundi dernier dresse le portrait d’une planète asphyxiée par les gaz à effet de serre générés par les activités de l’homme. Ces activités anthropiques  ont fait grimper la température mondiale de 1 °C depuis la révolution industrielle. Le dernier demi-degré engrangé est déjà associé à une recrudescence de phénomènes météorologiques extrêmes.

Selon le GIEC« il est probable » que le réchauffement atteigne 1,5 °C entre 2030 et 2052 s’il se poursuit à son rythme actuel. Cela ne se fera pas sans bouleverser notre monde. D’autant que « beaucoup de régions » connaissent un réchauffement encore plus rapide. Ainsi, l’Arctique se réchauffe deux à trois plus vite que la moyenne.  Il prévient même qu’à +1,5 °C ou à +2 °C, le monde ne sera pas le même. Ce petit demi-degré pourrait être responsable de risques accrus, tant pour les espèces que pour nos économies. Continuer la lecture de Climat : Le GIEC tire de toutes ses forces la sonnette d’alarme

Climat : Les activistes du Climat Action Network rappellent au respect de l’accord de Paris 

Les activistes de Greenpeace, WWF et Oxfam, opérant sous l’égide du Climate Action Network, ont plaidé pour le respect d’engagement pris lors de la COP21, selon lesquels, l’humanité doit limiter la température à 1,5 °C tel que stipulé dans l’Accord de Paris. Ils ont fait cette déclaration au cours des discussions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) en Corée du Sud.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) définira un rapport qui fournira  des indications détaillées aux gouvernements et le message sous-jacent le plus important pour atteindre la limite de température de 1,5 °C, la  décarbonatation rapide et profonde d’ici 2050 dans tous les secteurs et plus particulièrement dans les systèmes d’énergie et d’utilisation des terres.

«Cet objectif fixé est considéré comme une bouée de sauvetage pour ceux qui se trouvent sur la ligne de front des impacts et est considéré comme essentiel pour la protection des écosystèmes fragiles, dont beaucoup seront irréversiblement perdus, même à un réchauffement de 2 ° C », ont informé les scientifiques. Continuer la lecture de Climat : Les activistes du Climat Action Network rappellent au respect de l’accord de Paris