Archives de catégorie : Forêt

RDC : Les grands défis environnementaux qui attendent Félix Tshisekedi, « l’application de la loi »

Lors de la cérémonie d’échange des vœux avec le corps diplomatique accrédité en RDC, le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi a réitéré son engagement à œuvrer pour faire de la RDC, un leader environnemental en Afrique central.  Ce vœu du chef de l’Etat ne peut se concrétiser que par un engagement sincère à mener des reformes structurelles dans le secteur de l’environnement, plus précisément celui des forêts, dont la contribution au budget national est presque nulle.

Jean-Marie Bolika, Coordonnateur de Programme Gouvernance forestière/WWF-RDC.

Cela devra passer impérativement par la promotion de la gouvernance forestière et l’application de la loi.

Ce qui suit est le point de vue de WWF (Fonds Mondial pour la Nature), exprimé par Jean-Marie Bolika, expert en charge de gouvernance forestière au sein de cette organisation.

Défi n°1 : Application de la loi

« Il faut comprendre une chose et considérer que le gouvernement congolais a vraiment suffisamment travaillé en terme de la production de lois. Le code forestier, je dirais, est la seule loi pour laquelle le gouvernement congolais a su produire plus d’une cinquantaine des mesures d’applications. Ça veut dire que c’est vraiment une loi qui a été suffisamment travaillé en termes de mesures d’applications. Mais le problème se pose au niveau de l’application». Continuer la lecture de RDC : Les grands défis environnementaux qui attendent Félix Tshisekedi, « l’application de la loi »

Forêts : L’opérationnalisation du Conseil Consultatif National des Forêts au centre des discussions

Améliorer la gouvernance forestière à travers un processus indispensable de concertation entre toutes les parties prenantes concernées dans le secteur de forêts en RDC tels est l’objectif poursuivis lors du deuxième atelier sur l’opérationnalisation du conseil consultatif national de forêts qui a lancé ses travaux ce jeudi 21 février, à Kinshasa.

Ces assises de deux jours ont servi  de cadre pour les différentes parties prenantes concernées par la gouvernance forestière en RDC, afin d’identifier les failles de la première session organisée l’année passée pour les corriger au cours de cette présente session.

« Nous recherchons les voies et moyens pour faire fonctionner cette structure importante. Une structure de consultation avant toute décision par le ministre ayant les forêts dans ses attributions pour l’affectation ou la gestion durable des ressources forestières dans le pays », a indiqué José Ilanga, directeur de foret au ministère de l’environnement. Continuer la lecture de Forêts : L’opérationnalisation du Conseil Consultatif National des Forêts au centre des discussions

Forêt : Détournement de 4000 dollars américains à Bokatola, l’ONG GASHE intervient et sensibilise

Environ 4.000 dollars américains perçus par les habitants des villages Bokenge et Bombembe ont été détourné par le gestionnaire de ce fonds mis en place par les communautés des villages précités. Ce fonds dit de développement a été alimenté par les entreprises qui exploitent du bois dans le terroir, notamment la société Maniema Union.  

« L’argent n’a pas servi à la construction des infrastructure d’utilité commune comme les écoles et les centres de santé, mais plutôt à la construction des maisons d’habitation privées des gestionnaires du fonds. Les fonds destinés à la construction des écoles ne peuvent pas être distribués au village alors que les enfants étudient dans des écoles de fortune sans pupitres. », renseigne les sources au sein de l’ONG GASHE. Continuer la lecture de Forêt : Détournement de 4000 dollars américains à Bokatola, l’ONG GASHE intervient et sensibilise

Forêts : Jean-Marie Bolika, « le secteur forestier de la RDC ne crée pas des richesses »

Le secteur forestier de la République démocratique du Congo reste bien celui qui n’apporte pas grand-chose au budget national, ceci malgré le potentiel forestier que regorge le pays. Dans une interview exclusive accordée à ENVIRONEWS RDC, Jean Marie Bolika, coordonnateur de Programme Gouvernance forestière à WWF-RDC, fustige les pertes enregistrées chaque année dans ce secteur vital qui, s’il était bien encadré devrait contribuer à la création des richesses du pays.

Jean Marie Bolika, coordonnateur de Programme Gouvernance forestière à WWF-RDC.

Il pointe du doigt l’expansion des activités de l’exploitation forestière illégale et non contrôlée des forêts à travers la république. « Il y’a de sérieux problèmes au niveau de contrôle forestier. Même si l’aménagement forestier a avancé au tour de 30 concessions, mais le problème reste entier sur le contrôle forestier », indique-t-il.

Selon ce cadre du WWF-RDC, le gouvernement congolais peine encore à punir les délinquants forestiers, par le fait que l’exploitation forestière illégale prend des proportions très alarmantes. Ceci a pour conséquence la perte que le gouvernement congolais enregistre dans ce secteur en termes d’argent et de couvert forestier. Continuer la lecture de Forêts : Jean-Marie Bolika, « le secteur forestier de la RDC ne crée pas des richesses »

Forêt : Les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC

En Afrique centrale, l’observation indépendante des forêts par les organisations de la société civile (OSC) peut améliorer la transparence et aider à renforcer le contrôle de l’illégalité de l’exploitation des ressources naturelles. Dans ce cadre, les OSC, membres du Réseau des observateurs indépendants des ressources naturelles en RDC (RENOI-RDC), ont pris part, récemment, au centre Loyola de la  Gombe/Kinshasa, à un atelier de planification des activités pour l’année 2019.

Mots d’ouverture par Me Essylot Lubala (OGF) & André Fache (UE)

A en croire, Me Essylot Lubala, Coordonnateur de l’Observatoire pour la Gouvernance forestière (OGF) qui assure provisoirement le  Secrétariat du RENOI, « le regroupement des OSC autour du RENOI offre la possibilité à la RDC de faire face à la vulnérabilité des écosystèmes forestiers face aux crimes organisés, à la corruption, bref à la mauvaise gouvernance du secteur forestier et de toutes les ressources naturelles». Ce qui créé, a-t-il renchéri, « la pauvreté généralisée et de tensions sociales ». Continuer la lecture de Forêt : Les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC

Forêts : La RDC et le Mozambique Signent des accords historiques pour réduire les émissions de carbone

La République démocratique du Congo (RDC) et le Mozambique, sont les premiers des 19 pays du Fonds carbone (FCPF) à signer des accords historiques avec la Banque mondiale qui récompensent les efforts des communautés pour réduire les émissions de carbone en s’attaquant à la déforestation et à la dégradation des forêts. L’information a été livrée ce mardi 12 février par cette institution de Breton Wood.

En plus de la réduction des émissions, ces programmes devraient également contribuer aux moyens de subsistance, notamment aux opportunités économiques offertes par l’utilisation intelligente des sols face au climat, ainsi qu’à la conservation de la biodiversité et des écosystèmes.

«Cet accord marque une étape importante dans les efforts du Mozambique pour lutter contre le changement climatique. La Banque mondiale et le FCPF ont joué un rôle déterminant dans la négociation et la sécurisation de cet accord », a déclaré Celso Correia, ministre du Territoire, de l’Environnement et du Développement rural du Mozambique. Continuer la lecture de Forêts : La RDC et le Mozambique Signent des accords historiques pour réduire les émissions de carbone

Cameroun : Vers l’intégration du marché domestique du bois dans l’économie formelle

C’est du moins un défi que le pays s’est lancé. Depuis un moment, le Cameroun a pu avancer vers la formalisation de son secteur du bois au niveau domestique. L’information a été livrée ce jeudi 07 février, à l’issue d’un atelier tenu à Yaoundé par le MINFOF (Ministère des Forets et de la Faune), avec l’appui du CIFOR (Centre de Recherche Forestière Internationale).

Du bois coupé et abandonné dans la réserve de biosphère de Luki. (Crédit photo, Philippe Nzita – CNCEIB)

Ces avancées sont le fruit du projet «  Essor des demandes publiques et privées en sciages d’origine légale au Cameroun », dont les résultats ont été présentés lors de cet atelier.

« L’intégration du marché domestique du bois dans l’économie formelle est donc la marche vers la légalité, et ne pourra s’accomplir qu’à travers une amélioration de la gouvernance forestière, un véritable défi que la mise en œuvre de l’APV-FLEGT vise à relever », a indiqué Stéphane Sourdin, représentant de l’union européenne. « L’engagement des autorités gouvernementales, du secteur privé et des consommateurs est le premier pas vers un changement profond dans la manière dont le bois est approvisionné au Cameroun ». Continuer la lecture de Cameroun : Vers l’intégration du marché domestique du bois dans l’économie formelle

RDC : Les grands défis environnementaux qui attendent Félix Tshisekedi, « la gouvernance forestière»

Une lecture de Greenpeace Afrique par Serge Sabin Ngwato

Le nouveau président de la république démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a lors de son discours d’investiture relever son engagement à faire de la RDC un grand pays environnemental au regard de ses ressources naturelles et forestières incommensurables. Cependant, doter le pays de ce statut implique notablement de défis à relever, notamment celui de la gouvernance forestière. Serge Sabin Ngwato, chargé de campagnes forêt au sein Greenpeace Afrique en a saisi l’occasion pour évoquer quelques défis qui attendent le chef de l’Etat congolais.

Serge Sabin Ngwato, responsable de campagne forêts de Greenpeace Afrique.

« Le Président de la République devra doter  l’Administration d’une capacité institutionnelle pour faire le suivi sur le terrain, faire respecter la réglementation dans le secteur et faire un bon monitoring de toutes les activités de l’exploitation forestière ».

Défi n°1 : L’exploitation illégale des forêts

Pour ce cadre de Greenpeace Afrique, l’exploitation abusive et illégale des forêts congolaises reste un mal qui gangrène les ressources forestières du pays. Cette exploitation est soit liée au fait que c’est la forme qui pose problème, c’est-à-dire,  la manière d’obtenir les concessions forestières ; soit, c’est dans le fond que le problème se pose, ça veut dire, le non-respect de la règlementation liée à l’exploitation de la ressource forestière.

Lire aussi  RDC : Les grands défis environnementaux qui attendent Félix Tshisekedi, « l’Aménagement du Territoire »
Continuer la lecture de RDC : Les grands défis environnementaux qui attendent Félix Tshisekedi, « la gouvernance forestière»

Climat : Les forêts du bassin du Congo sont vulnérables aux changements climatiques

Réputées pour leurs capacités à lutter contre les changements climatiques qui asphyxient la terre, les forêts du bassin du Congo semblent subir aussi cette asphyxie à force  de s’évertuer à jouer le rôle de sapeur-pompier de la planète. C’est ce que révèle une étude menée par un groupe des chercheurs congolais, belges et français affiliés à plusieurs universités et institutions de recherche à renommée internationale dont la présentation a été faite par Emmanuel Kasongo Yakusu, Chef de Travaux à l’Université de Kisangani et Doctorant à l’Université de Gand (en collaboration avec le service de biologie du bois du Musée de Tervuren en Belgique).

Emmanuel Kasongo Yakusu, Chef de Travaux à l’Université de Kisangani et Doctorant à l’Université de Gand, lors de ses travaux de recherche dans la Réserve de Biosphère de Yangambi. (Crédit photo, Thomas Sibret ).

L’étude menée dans le cadre de la recherche doctorale s’articule sur la gestion des arbres économiques africains face au changement climatique. Elle a été présentée récemment au Musée de Tervuren à Bruxelles, en marge de la 18ème réunion du PFBC (Partenariat pour le Forêts du Bassin du Congo). «L’intérêt de cette étude est de démontrer que nous ne pouvons pas parler de l’évolution des forêts sans pour autant analyser le climat dans lequel elles croissent », a déclaré Kasongo Yakusu, chercheur congolais. Continuer la lecture de Climat : Les forêts du bassin du Congo sont vulnérables aux changements climatiques

Forêts : Greenpeace Afrique dénonce la phase 2 du  projet CongoPeat par la République du Congo

La République  du Congo  a par le canal de sa ministre de l’Environnement, Arlette Soudan Nonault, annoncé le lancement de la deuxième phase du projet CongoPeat. Une décision qui a immédiatement suscité  le mécontentement de Greanpeace Afrique, qui  a aussitôt lancé une alerte pour dénoncer cette  mesure.

Des chercheurs dans les tourbieres à Lukolama (Province de l’Equateur). Crédit Photo infoCongo.

Il s’agit d’un projet qui résulte de la coopération entre la République du Congo et l’Université de Leeds, visant la production d’une cartographie améliorée et l’approfondissement des données scientifiques de la zone des tourbières de la cuvette centrale du Bassin du Congo, notamment le stock de carbone séquestré, en vue d’une gestion durable de ces écosystèmes fragiles.

«  C’est avec amertume que nous avons appris le lancement de cette deuxième phase qui consiste en une étude scientifique des zones de tourbières », a dénoncé  Victorine Che Thoener, responsable du projet de la campagne Bassin du Congo de Greenpeace Afrique. Continuer la lecture de Forêts : Greenpeace Afrique dénonce la phase 2 du  projet CongoPeat par la République du Congo