Archives de catégorie : Non classé

Appui à la gestion des aires protégées, l’AWF se félicite de son investissement en RDC

Reconnu à travers le monde pour son implication dans la conservation, African Fondation Wildlife (AWF) appuie la RDC dans ses efforts de conservation depuis quelques années. Ces interventions techniques et financières ont été engagée pour aider l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) à relever le défi de la gestion de certaines aires protégées, notamment dans le paysage Maringa Lopori Wamba, l’un de grands espaces qui héberge les éléphants de forêt et les bonobos. Continuer la lecture de Appui à la gestion des aires protégées, l’AWF se félicite de son investissement en RDC

La RDC signe la déclaration de Marrakech pour un développement durable du secteur du palmier à huile en Afrique

En marge de la 22ème conférence des parties (COP22) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, sept pays africains : République centrafricaine, Côte d’Ivoire, Ghana, Liberia, République du Congo, Sierra Leone et République Démocratique du Congo (RDC), ont signé le 16 novembre 2016 la Déclaration de Marrakech pour un développement durable du secteur du palmier à huile en Afrique.
d0001_plantation_palmiers_huile_costa_ricaCette Déclaration de Marrakech résulte d’efforts actuels consentis par les représentants du secteur public, privé et de la société civile des pays concernés sous l’égide de l’Alliance pour les Forêts Tropicales 2020 (TFA 2020).
Les pays signataires de la déclaration s’engagent à mettre en œuvre des plans d’actions nationaux pour un développement durable de la filière de l’huile de palme qui prennent en compte les plans de développement des pays africains, tout en considérant les objectifs environnementaux de réduction de la déforestation et du développement à faible intensité de carbone.
Pour Bruno Perodeau, Directeur de la Conservation au WWF-RDC, « la signature par la RDC de cette déclaration est une avancée importante en direction d’un développement planifié et régulé de la filière du palmier à huile en RDC, aligné à la stratégie nationale REDD+, cette filière permettra à terme d’améliorer les progrès des partenaires vers les objectifs de développement durable adoptés par les Nations unies et ses pays membres », a – t – il souligné.
En signant cette Déclaration, la République démocratique du Congo démontre sa volonté ferme de jouer un rôle moteur dans la mise en place nécessaire de chaînes d’approvisionnement en produits de base durables qui s’attaquent aux problèmes du déboisement et de la pauvreté.
Les 7 pays signataires de cette déclaration s’engagent par ailleurs à ce que soient encouragés les investissements appropriés, responsables et transparents pour la filière de l’huile de palme adoptant les meilleures pratiques internationales de gestion agricole, sociale et environnementale et promouvant la certification de l’huile de palme.
La Table Ronde sur l’Huile de Palme durable
Lancée par le WWF en 2004, la table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) rassemble des parties prenantes issues des secteurs de l’industrie de l’huile de palme, des banques et des investisseurs, des ONGs de protection de l’environnement et des ONGs de développement.
Son objectif est de développer et de mettre en application des normes mondiales de production de l’huile de palme permettant de réduire la déforestation, de préserver la biodiversité, et de respecter les moyens de subsistance des communautés rurales dans les pays producteurs d’huile.

Alfred Ntumba